Jaipur

Surnommée « la ville rose », Jaipur profite d’une situation privilégiée au cœur des collines de l’Aravalli, dans la région du Rajasthan. Passées les portes de la cité, le dépaysement est immédiat. Les édifices et temples aux couleurs pastels façonnent le paysage de la ville, apportant une touche de romantisme dans une atmosphère de vie semblant parfois tumultueuse. Capitale royale alliant exotisme et modernité, Jaipur mérite amplement le détour pour les touristes en voyage en Inde.

Histoire

Jaipur doit sa fondation au maharaja Jai Singh II. Après le décès du souverain Aurangzeb, provoquant le déclin de l’empire moghol, Sawai Jai Singh II annonce la construction d’une nouvelle ville au pied de la colline de Nahargarh, au cœur des territoires d’Amber, en 1725. Il s’agit de la première ville planifiée de l’Inde, devenue par la suite le noyau de Jaipur.

Pour réaliser le plan de la cité, Jai Singh fit appel à un architecte du Bengale. Le territoire fut alors divisé en 9 carrés, une configuration inspirée des principes architecturaux de l’époque védique et respectueuse des préceptes de l’astrologie indienne. Le maharaja étant passionné de mathématiques et d’astronomie, un observatoire, le « Jantar Mantar », fut également édifié au cœur de la nouvelle ville.

L’ère médiévale de la cité prend fin avec la montée au trône de Ram Singh II en 1850. Du télégraphe au chemin de fer, en passant par la poste et l’éclairage au gaz, des installations modernes sont petit à petit mises en place. Le Rambagh Palace et l’Albert Hall sont édifiés, en même temps que les écoles et les hôpitaux. En 1876, le maharaja ordonne aux architectes de repeindre toute la cité de Jaipur en rose pour accueillir le prince de Gales, d’où le surnom de la ville.

Aujourd'hui

Avec une population comptant environ 4 millions d’habitants, Jaipur est la capitale de l’état du Rajasthan. Desservie par sept portes, la vieille ville fortifiée accuse parfaitement le poids des années, lui valant le surnom de « la ville rose ». Les temples et palais y dressent fièrement leur façade de caractère, à la fois moderne et exotique. Parmi ces perles d’architecture se distinguent le City Palace comptant 7 étages, le Palais des Vents et le Rambagh Palace devenu un hôtel de luxe. L’observatoire astronomique est également accessible pour un séjour en Inde ponctué de découvertes.

Au cœur de la cité de Jaipur, l’activité et la circulation effrénées rendent parfois l’atmosphère tumultueuse. Les larges avenues voient défilés non seulement une vague de piétons, de bus, de motos, de vélos, de rickshaws, mais également une série de charrues tirées par des vaches. Heureusement, quelques ruelles typiques servent d’échappatoire dans cette ville fortement animée, des allées à la propreté aléatoire certes, mais où la circulation demeure limitée. Bordant ces issues, les boutiques d’artisans et les échoppes se succèdent, répondant aux besoins quotidiens de la population locale. Des habits traditionnels aux épices faisant la renommée de l’Inde, les produits y sont variés et accessibles à des prix raisonnables.

Climat

Parmi les sept zones climatiques de l’Inde, la région du Rajasthan est soumise à un climat désertique comptant une période sèche et une saison des pluies. Toutefois, le taux de précipitations y reste modéré. Relativement courte, la saison des pluies à Jaipur s’étend de juillet à septembre, avec un pic de précipitations durant le mois d’août.

Quant à la période sèche, s’étalant d’octobre à juin, la température peut atteindre les 40° C en mai, avec un fort taux d’ensoleillement, et baisser dans les négatifs durant le mois de janvier, avec des précipitations quasi-inexistantes.

Comment s'y rendre

Il existe différentes alternatives de transport pour se rendre à Jaipur. Du côté des voies aériennes, des vols partent quotidiennement de New Delhi, Aurangabad, Udaipur et Bombay, et trois fois par semaine de Vârânasî et Calcutta. Récemment élargie, la ligne de chemin de fer assure la liaison entre Jaipur, New Delhi et Ahmedabad. Le bus fait également partie des solutions possibles.

Comment se déplacer à Jaipur

A Jaipur, le Rickshaw reste le premier choix en termes de moyen de transport. Idéal pour les trajets relativement courts, ce véhicule tricycle présente l’avantage de pouvoir se faufiler partout et ainsi d’éviter les bouchons. Le prix de la course tourne autour de 100 Rp, avec une possibilité de location journalière à partir de 500 Rp. Plus rustique, mais pratique et écolo, les pousse-pousse sont réservés aux trajets très courts. Plus communs, plusieurs lignes de bus relient les différents quartiers de la ville.

Solution moderne, la location d’une voiture avec chauffeur permet de profiter de longues sorties en ville et aux environs à un tarif abordable. Les responsables d’agences sont à votre écoute à tout moment pour vous donner de plus amples informations.

Que faire à Jaipur

  • Visiter le Palais des Vents, jadis le refuge des épouses du Zenana, le harem hindou
  • Participer au festival des éléphants au Chaugan Stadium, en mars
  • S’initier à l’astronomie à l’observatoire Jantar Mantar
  • Goûter aux plats traditionnels indiens dans les restaurants de la ville
  • Partir à la découverte du Temple des Singes
  • Explorer le fort d’Amber
  • S’adonner à la randonnée dans les collines l’Aravalli, etc.

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968