Le Rajasthan

Le Rajasthan est un État au nord-ouest de l’Inde, voisin de l’État indien du Pendjab, de l’Haryana et d’Uttar Pradesh et aux confins de la frontière pakistanaise.

Jaipur « la rose », Jodhpur « la belle bleue », Udaipur « la cité des lacs », Jaisalmer « le pays des dunes de sable »… Le Rajasthan joue de sa diversité et de son cadre naturel pour attirer les touristes. Ancienne dépendance de l’Empire moghol à partir du xiiie siècle et siège du Rajputana au xviie siècle, l’État regorge de monuments historiques, comme lefort d’Amber, qui sont classés au patrimoine de l’Unesco.

Au Rajasthan, l’Inde s’est arrêtée au temps des maharajas, des cavaliers chevaucheurs d’éléphants et des femmes vêtues en choli qui dansent en l’honneur de la déesse Sarasvatî. Partir au Rajasthan, c’est pousser les portes d’un monde fantastique, où la délicieuse cuisine, les lacs transparents, les palais hauts en couleur et les havêlis aux riches sculptures vous annoncent l’Inde éternelle.

Que ce soit pour un week-end en famille, unelune de miel ou un séjour de luxe au bord du lac Pichola, le Rajasthan est une valeur sûre pour passer d’excellentes vacances.

Histoire

Le peuplement du Rajasthan date d’il y a plus de 2 000 ans avant notre ère. Toutefois, l’organisation politique n’apparut que vers l’an 700 après J.-C., lorsque la région était divisée entre plusieurs clans rajputs. Les Pratihâra étaient la première dynastie puissante qui contrôla le Rajasthan. Du vie au xie siècle, les rois Pratihâra s’emparèrent de Kânauj, et, obtenant la soumission des Pala et des Rashtrakuta (des clans rivaux), ils étendirent leur domination sur une grande partie de l’Inde du Nord.

La majorité des palais, des forteresses et autres ensembles architecturaux qui sont visibles de nos jours datent de l’empire musulman. Les royaumes rajputs essayèrent de freiner les puissances islamiques entre le xii e et le xve siècle. La révolte a eu d’éclatants succès avec Rana Khumba qui, ayant vaincu les troupes de Malwa et de Gujarat, a fondé le plus grand domaine rajput à Mewar. Toutefois, après la prise de Chittorgarh, la capitale de Mewar, en 1568, les Rajputs tombèrent définitivement aux mains des Moghols.

Sous le règne d’Akbar, les principautés se sont associées pour former le Rajputana. Ce fut une période stable et prospère, où l’architecture râjasthâni connut un âge d’or. L’influence de l’art moghol se trahit dans l’utilisation abusive du grès et du marbre blanc, dans les jharokas, des fenêtres en pierre soutenues par des ouvrages d’encorbellement où les dames de la cour pouvaient observer sans être vues, ou encore dans les chhatris, des chalets couronnés de dôme qui font office de cimetières royales. Le Palais des Vents de Jaipur est sans doute le plus bel exemple de cette architecture indienne.

Après 500 ans d’occupation moghole, le Rajasthan a été saccagé par les Marathes avant de subir le régime colonial britannique de 1858 jusqu’en 1947.

Aujourd’hui

Le Rajasthan actuel a vu le jour en mars 1949, par suite de la fusion de dix-neuf États princiers. Avec plus de 3,1 millions d’habitants, la capitale Jaipur est également la plus importante agglomération.

Le tourisme est une branche active de l’économie. Le Rajasthan arrive en cinquième position parmi les destinations les plus fréquentées de l’Inde, derrière Tamil Nadu, Uttar Pradesh, Maharastra et Delhi.

Le logement chez l’habitant, l’aventure dans ledésert du Thar à dos de chameaux ou la visite des villages Bhil assurent un complément de revenu non négligeable pour les populations.

Parallèlement au tourisme culturel, les offres deséjour de luxe enregistrent une forte croissance dans l’Etat indien du Rajasthan. Les destinations majeures comme Jodhpur, Jaisalmer ou Jaipur ont mis en place des infrastructures d’accueil répondant aux besoins des hommes d’affaires ou des touristes fortunés.

Sites d’intérêt et monuments remarquables

En sa qualité d’ancienne cité impériale, le Rajasthan se targue de posséder un patrimoine architectural d’exception. Durant votre séjour au Rajasthan, ne manquez pas de visiter les sites d’intérêt suivants :

Jaipur

- le fort d’Amber : à une dizaine de kilomètres de Jaipur, le fort d’Amber compte parmi les plus brillants chefs-d’œuvre de l’architecture moghole ;

- le City Palace de Jaipur : non loin du fort d’Amber, le City Palace de Jaipur est un but de visite recommandé si vous voulez apprendre un peu plus sur le passé de la ville rose ; ne ratez sous aucun prétexte les gangajelies – deux jarres d’eau monumentaux en argent qui ont une capacité de 4 100 litres. Ils recueillaient les eaux sacrées du Gange pour les monarques indiens, qui craignaient de se souiller avec l’eau d’origine anglaise ;

- le Hawa Mahal ou Palais des Vents : un autre bijou architectural du Rajasthan, dans la capitale Jaipur ; il a la particularité de posséder un système de refroidissement qui garantit des conditions thermiques optimales aux femmes du harem. Privées de sortie, elles observaient la vie à la cour par de petites ouvertures, qui donnent au Palais un cachet unique.

- le fort de Ranthambore : un formidable complexe militaire composé de routes, palais, murs fortifiés, lieux d’entrepôts et casernements. Le parc de Rathambore, à l’intérieur duquel le fort prend place, est un hot spot de la vie sauvage qui amusera vos enfants.

Udaipur

- le lac Pichola : de passage à Udaipur, la promenade sur le lac Picola offre une vue magnifique sur les ghats, le Palais de la ville – reconverti actuellement en hôtels de luxe – et le Palais Jag Mandir ;

- le Palais Jag Mandir : cet imposant édifice vaut à lui seul le voyage à Udaipur pour son jardin floral et son pavillon à l’entrée orné de quatre statues d’éléphants.

Jodhpur

- le fort de Mehrangarh : bâtie au sommet d’une colline, cette forteresse en marbre blanc figure en tête de liste des sites d’intérêt de Jodhpur.

- les nombreux sanctuaires de Jodhpur : une expérience intéressante, que vous soyez à la recherche d’architecture ou de réconfort spirituel. Le temple de Chamunda Mata est l’un des plus célèbres de la ville.

- le Mandore Garden : du vie au xve siècle, Mandore fut le siège de l’illustre dynastie des Mewar avant la création de Jodhpur. De ce glorieux passé, il ne subsiste que les jardins de Mandore. Librement ouvert aux visiteurs, le site présente trois attractions principales : le musée gouvernemental, le temple des 33 dieux crores et la salle des héros.

- le jardin d’Umed : idéal pour une virée en famille, le jardin d’Umed comporte une volière, des étangs et de belles fontaines ;

- le Nehru Park : une aire de jeux pour les enfants.

Autres villes

Si vous séjournez au Rajasthan au-delà de 3 jours, poursuivez votre balade en explorant les villes de Bikaner, de Bundi ou de Bharatpur. Recensant plus de 366 espèces d'oiseaux, le parc national de Keoladeo à Bharatpur invite à une mémorable plongée au cœur de la nature sauvage.

Que faire au Rajasthan ?

- Dansez le ghoomar avec les femmes du village ;

- Prenez en photo les havêli, ces demeures de riches marchands aux portes gracieusement sculptées qui inondent les rues du Rajasthan ;

- Égarez-vous le temps d’une journée dans les forts et les palais royaux pour voir la grandeur d’une autre époque ;

- Profitez d’une excursion dans le parc de Ranthambore, ancienne réserve de chasse des maharajas, où les tigres et les félins sont maîtres ;

- Si votre bourse le permet, séjournez dans l’un des hôtels de luxe au bord du lac Pichola qui attire les personnalités politiques et artistiques du monde entier ;

- Pour rendre vos vacances plus complètes, visitez le marché bruyant et coloré de la Tour de l’Horloge, en plein cœur de Jodhpur.

Climat

La période de novembre à février est le meilleur moment pour visiter le Rajasthan, selon les recommandations des conseillers de voyage. C’est la période de l’hiver où le temps est chaud et agréable. Les températures extrêmes vont de 10 o C à 27o C. Plusieurs manifestations sportives et culturelles se tiennent au Rajasthan durant cette haute saison touristique.

L’été commence au mois d’avril et s’achève au mois de juin. La chaleur est brûlante (48o C), mais si vous avez une bonne capacité physique, cette saison est la meilleure pour effectuer la traversée du désert du Thar.

La mousson qui s’étale de juillet au septembre est caractérisée par de fortes précipitations. Les touristes à petit budget profitent de cette basse saison pour planifier leurs vacances au Rajasthan. Le paradis désertique du Thar semble alors avoir été touché d’un coup de baguette magique, les paysages prennent un ton romantique.

Comment y venir ?

Le Rajasthan dispose d’un réseau de communication moderne et qualifié. Les visiteurs peuvent voyager en avion, en voiture ou en train.

- par voie aérienne : l’avion est pour les voyageurs le moyen le plus facile et le plus commode pour venir au Rajasthan.

- par voie routière

- par voie ferroviaire

5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968