Alibag - Guide Inde - Active India Holidays

Alibag

Au sud de Bombay, Alibag, destination balnéaire de luxe, est connue pour la qualité de ses plages et la majesté de ses forteresses. Revue de détail.

Escapade à Alibag : des forts majestueux qui contemplent la mer

Alibag, Alibaug ou Alibagh… Peu importe sa transcription, la Goa du Maharastra entend développer sa vocation touristique. Avec la réouverture des lignes aériennes, des milliers de visiteurs étrangers seront ravis de marcher à nouveau sur le sable blanc d'Alibaug Beach, d'observer les créatures marines abritées sous les récifs de Nagaon Beach et d'admirer les remparts fortifiés de Kalauba. Pour mieux combler leurs clients, les hôtels de classe internationale mettent en avant une offre sportive très complète : du parachutisme ascensionnel au jet ski, en passant par l’équitation, la plongée sous-marine, les tours en ferry ou à bord d’un bateau banane gonflable… Ne tardez plus ! Réservez votre vol pour Alibag et retrouvez ce que vous attendez d’un dépaysement tropical sur la mer d’Oman.

Histoire de la ville

Née au xviie siècle, la ville d’Alibag a vu les tout premiers débuts du Royaume marathe. Son fondateur est l’amiral de la marine Kanhoji Angria.

Durant la domination marathe, la côte d’Alibag fut témoin de plusieurs batailles navales. Que l’on pense à la guerre de 1706 qui opposa Kanhoji Aangre et le roi de Janjira ; que l’on pense au siège du fort de Kalaba en 1722, mené par les troupes britanniques et portugaises, ou à la nouvelle attaque de la flotte anglaise en 1730. De tous ces affrontements, les Marathes sortirent victorieux. Les forts imposants qui encerclent la ville d’Alibag sont l’héritage de cette époque. L’amiral Kanhoji Angria s’est illustré dans ces batailles. En récompense pour sa bravoure et son courage, le roi Shivaji Maharaj accepta de lui céder la ville d’Alibag ainsi que plusieurs territoires.

D’après les chercheurs en ethnologie, le nom de la ville vient de ses origines juives. Un Juif appelé Ali, issu de la tribu Bene, vivait jadis dans le quartier israélite de la ville. Beaucoup de manguiers et de cocotiers poussaient dans son jardin. L’Alichi Bagh – jardin d’Ali en français – acquit rapidement une grande renommée. Plus tard, Alichi Bagh a changé en Alibaug.

Aujourd’hui : une station touristique en plein essor

Avec ses plages interminables de sable blanc, Alibag est une station balnéaire convoitée dans la région de Konkan au Maharastra. Administrativement parlant, elle est le chef-lieu du district de Raigad. Le site officiel du ministère indien du Tourisme présente Alibag comme une petite ville côtière, située à proximité de Mumbai mais à l’écart de la pollution, et reliée aux villes majeures de l’Inde par un réseau routier de qualité. Bref, un endroit agréable où il fait bon vivre. Ses lieux d’intérêt notables sont les plages sablonnées, les forteresses érigées par les Marathes et les temples hindous.

À voir et à visiter sur place

Le séjour à Alibag est envoûtant et passionnant. La ville mérite qu’on s’y attarde le temps d’une escapade de quelques jours.

Des plages interminables

La plage de Varsoli

La plage de Varsoli déploie un périmètre côtier spectaculaire, associant les eaux claires de la mer au sable fin ombragé de filaos et de palmiers. Au cours des récentes années, elle a été investie par un cortège d’hôtels et de villages de vacances.

La plage de Nagaon

Longue d’environ 3 km, la plage de Nagaon s’est taillé une réputation dans les sports nautiques. C’est l’endroit où il faut être pour pratiquer le surf, le saut en parachute ou la plongée en apnée à la rencontre de superbes récifs de corail.

La plage de Kihim

Bordée par une jungle dense typique des climats tropicaux, la plage de Kihim est assurément la plus pittoresque de la ville. Longer ses rivages est un bonheur pour les amoureux d’oiseaux, de papillons rares et de botanique. N’y manquez pas le coucher de soleil.

La plage d’Alibaug

La plage d’Alibaug est la plage principale de la ville. De jeunes couples marchent bras dessus bras dessous sur le sable doré, pendant que des familles partent sillonner la mer à bord d’un bateau gonflable. À deux pas de la plage se dresse le fort de Kulaba.

Patrimoine militaire

La forteresse de Kolaba

Toisant fièrement la mer d’Oman, la forteresse de Kalaba est sans conteste un symbole de la ville. Plus de 300 ans d’histoire sont devant vous. Fondés en 1680, ses hauts remparts avaient pour vocation de protéger les frontières du jeune royaume marathe dirigé par Shivaji Maharaj. Accessible en bateau, à l’exclusion de tout autre moyen de transport.

La forteresse de Murud-Janjira

À une cinquantaine de kilomètres du centre-ville, le fort de Murud-Janjira est un brillant exemple de l’architecture Janjira. C’est fou d’apprendre que les Indiens ont connu les techniques de la fortification bastionnée. Vingt-trois énormes bastions ont été installés pour renforcer les murailles. Leur hauteur varie de 9 m à 12 m. La structure d’origine a été en bois, avant d’être rénovée au xviie siècle par Sirul Khán, le roi Janjira de l’époque.

La forteresse de Khanderi

Si vous restez plus d’une journée à Alibag, l’île de Kandheri vaut bien la peine d’une visite. Elle tomba en 1679 aux mains des Marathes. Ceux-ci y construisirent une imposante citadelle pour freiner les ambitions de conquête des Siddis.

Patrimoine culturel et religieux

Temples

Plusieurs lieux sacrés, comme le sanctuaire Birla, le sanctuaire Balaji ou le sanctuaire Kanakeshwar, sont à découvrir le temps d’un séjour à Alibag. Pour l’importance historique, le sanctuaire Birla est une valeur sûre ; cependant, il est difficile de faire plus romantique que le sanctuaire Kanakeshwar. Celui-ci est perdu au beau milieu d’une forêt dense riche en faune et flore. Vos yeux seront tellement occupés à étudier les espèces rares et étranges qui peuplent la forêt que vous n’aurez pas le temps de compter les 700 marches (le sanctuaire est suspendu à une colline).

L’observatoire magnétique

De la colonisation britannique, Alibag n’a gardé que peu de traces. Parmi celles-ci figure l’observatoire magnétique, créée en 1904. Pour votre information, c’est le seul observatoire de ce genre en Asie. À ne pas rater si vous voyagez avec des enfants !

Informations pratiques

Climat à Alibag

Il est préférable de visiter Alibag au cours des mois les plus frais et sec, c'est-à-dire entre novembre et février. À partir de mars, les températures commencent à augmenter et la chaleur peut être accablante. En juin arrive la mousson avec ses fortes pluies.

Il faut savoir que Alibag est très prisée les weekend et les vacances scolaires en avril et mai. Il est donc préférable d’éviter ces périodes.

Quand visiter Alibag ?

Les conditions climatiques sont correctes tout au long de l’année. Toutefois, si le but de vos vacances est d’avoir les pieds dans l’eau, sachez que les meilleurs mois pour visiter Alibag vont d’octobre à mai.

Comment s’y rendre ?

Le moyen le plus rapide de se rendre à Alibag depuis Mumbai est de prendre un bateau depuis Mandwa dans le quartier de Colaba. Il faut compter environ une heure de traversée en ferry et seulement une vingtaine de minutes en hors-bord.

En voiture, Alibag se situe sur l’autoroute NH-17 qui relie Mumbai à Goa. Il faut compter environ 3 à 4h de route selon le trafic.

Vous aimerez…

- Immortaliser en photo le célèbre fort de Kolaba ;

- Participer à une navigation de plaisance en catamaran ou en bateau banane ;

- Louer un jet ski sur la plage de Nagaon ;

- Admirer le coucher de soleil sur la plage de Kihim ;

- Faire un tour en bateau tamponneur ;

- Déguster un plat de fruits de mer.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Ravi Tickoo de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 46