Meghalaya

Meghalaya est un petit État de l’Inde du Nord-Est. Partageant ses frontières avec l’Assam et le Bangladesh, il fait partie des sept États sœurs. Rideau sur les diverses attractions de Meghalaya, la Demeure des Nuages.

Morceau d’Écosse oublié sur le continent indien, le territoire agricole et vallonné de Meghalaya est une destination convoitée. A l’extrémité orientale de l’Inde, Meghalaya dévoile un paysage de hauts plateaux, de rivières, de chutes d’eau et de forêts primaires préservées. DeCherrapunjee aux Garo Hills, duparc national de Balpakram à la réserve de biosphère de Nokrek, le clou de la visite étant le crochet dans la ville fleurie de Mawlynnong, vous comprendrez combien les groupes tribaux ont défendu une civilisation étroitement unie à la nature. Cela dit, une mise en garde s’impose : Meghalaya est plus une destination de trek et d’aventure qu’une station de villégiature familiale ! Si la vie sauvage vous parle, ne perdez pas une seconde pour réserver votre circuit à destination de Meghalaya.

Histoire

L’hypothèse sur les origines du peuplement de Meghalaya divise les archéologues. Les travaux de fouille entrepris à Natiang montrent des preuves d’utilisation de la pierre, ce qui suggère une occupation humaine dès le néolithique.

Meghalaya est considéré comme le berceau de la riziculture . Avec une précipitation abondante et des collines fertiles, la région est l’une des premières à pratiquer l’agriculture itinérante en Asie. Aujourd’hui encore, cette pratique agricole primitive subsiste dans les zones rurales, complétée par la chasse de gibier et la cueillette.

Alors que la dynastie Ahom contrôlait l’Assam et le Bengale voisin, Meghalaya avait ses propres roitelets parmi les peuples Jaintia, Garo et Khasi. Le xixe siècle a vu l’armée britannique s’emparer du territoire indien ; la région était rattachée administrativement à l’Assam, qui était lui-même l’une des principales provinces du Raj britannique. Entre 1905 et 1912, il fut incorporé à la province du Bengale oriental et Assam.

L’occupation britannique a été marquée par des travaux d’aménagement qui ont embelli la région. Les officiers ont été impressionnés par le climat frais et agréable de Meghalaya et transformèrent Shillong en une jolie ville écossaise pourvue d’un sanatorium.

Aujourd’hui

L’Etat indien du Meghalaya a été constitué officiellement le 21 janvier 1972. Après la chute de l’empire colonial britannique en 1950, il est resté d’abord sous la dépendance de l’Assam au même titre que Nagaland, Mizoram et Arunachal Pradesh. En 1970, le Parlement a voté une loi en faveur d’un redécoupage administratif des zones du nord-est. L’Assam a du céder les districts de Khasi Hills, de Garo Hills et de Jaintia Hills au nouvel État de colline qui prit le nom de Meghalaya ou « Demeure des Nuages ».

Forte de 216 606 habitants (en 2018), Shillong est la capitale et la plus grande ville du Meghalaya. Surnommée « l’Ecosse de l’Est », elle plaît par sa touche exotique que ses importants vestiges coloniaux ne font que renforcer.

Dès qu’on sort de Shillong, c’est l’Inde rurale dans toute sa splendeur qui se révèle aux plaisanciers : l’Inde des lacs et des collines onduleuses, connue pour sa richesse agricole.

Le tourisme est un secteur porteur de promesses de développement et d’amélioration du revenu. Dans cet État tribal où le couvert forestier représente plus de 77 % du territoire national, les opportunités de pique-nique, de trek, de baignade ou de randonnée sont presque illimitées. Fille de la nature, l’activité touristique a aussi une déclinaison sportive, avec le tourisme de montagne, letourisme de golf ou encore l’exploration de grottes naturelles.

Lieux d’intérêt à visiter

Peu pratiquée des touristes, Meghalaya mérite un voyage d’exploration pour sa grande beauté naturelle. L’héritage tribal, l’artisanat et la rencontre humaine constituent une attraction en soi. Vous reviendrez enchanté de votre périple.

Patrimoine religieux

Les amoureux de sculptures et de vieilles pierres s’attacheront volontiers à Shillong. Un cortège d’édifices catholiques, aussi majestueux les uns que les autres, se rassemble au cœur de la capitale, dans la localité de Laitumkhrah.

Attardez-vous devant la cathédrale Sainte-Marie-Auxiliatrice (Cathedral of Mary Help of Christians), le siège de l’évêché de Shillong, qui a été inaugurée en 1936. Bel exemple d’art gothique, l’église se distingue par ses hautes arches et ses vitraux lumineux importés de Grenoble qui incarnent la majesté divine. A l’intérieur, ne manquez pas la série d’œuvres d’art imaginées par l’institut des arts de Munich en Allemagne qui décrivent les 14 étapes de la passion du Christ. Près de l’autel repose le corps du premier archevêque de la ville, Hubert D’Rosario.

Non loin de la cathédrale Sainte-Marie-Auxiliatrice, retrouvez l’ église Grotto, un lieu de prière sculpté dans la colline.

Sur la route Kacheri, en face de la Bibliothèque de l’Etat , se dresse la façade en bois de l’église All Saints. Elle est enserrée dans un cadre champêtre, entre verdure, collines et cascades. Ravagé par un tremblement de terre en 1897 avant d’être reconstruit en 1902, le bâtiment de style colonial mérite franchement le détour.

En dehors de Shillong, Meghalaya est plutôt pauvre en églises et en musées. Les touristes s’y rendent principalement pour apprécier son côté sauvage.

Patrimoine naturel

L’important réseau hydrographique de Meghalaya explique l’abondance de lacs, de rivières et de chutes d’eau spectaculaires.

- Chute d’eau de Cherrapunji : sa hauteur de 340 mètres fait d’elle la plus grande chute d’eau de l’Inde. Plus connue sous le terme Nohkalilai Falls, la cascade est le site le plus emblématique de Meghalaya.

- Chute d’eau de Mawlynnong : entourée de verdure et d’orchidées hautes en couleur, la chute d’eau de Mawlynnong est une attraction touristique populaire.

- Chute des éléphants (Éléphant Falls) : consacrez une étape de votre voyage pour visiter la chute d’eau. L’accès à l’Elephant Falls passe par la verdure, des roches escarpées et aboutit à un petit lac. Vous n’avez aucune excuse, la chute étant seulement à un jet de pierre du pic de Shillong, à 12 km de la ville éponyme. Il s’agit d’une cascade tombant en 2 niveaux : Wei Laplam Falls et Wir Phang Falls. Un but d’excursion idéal pour passer des instants magiques avec vos proches.

- Lac Umiam : au sud de Shillong, le lac Umiam est, pour son cadre enchanteur entouré de forêts de conifères, un but de randonnée particulièrement recherché. Les amoureux s’y rendent pour profiter d’une croisière romantique au coucher du soleil, à bord d’un pédalo ou d’un bateau à voile. Quant aux férus de sports, ils pourront se dépenser et mesurer leurs performances dans des disciplines aussi variées que le kayak, le rafting, lecyclisme sur l’eau, le scooter ou le ski nautique. Les plus oisifs se contenteront d’ouvrir grands les yeux et d’apprécier la beauté du site, auquel les hautes collines de East Khasi et les îles environnantes donnent un cachet particulier. Le lac Umiam, autrement appelé lac Barapani, accueille des installations hôtelières aux normes internationales.

- parc national de Balphakram : d’une étendue de 220 km 2, le parc soutient une riche population de félins, d’herbivores ongulés et d’oiseaux. Même s’il ne figure que sur la liste d’attente de l’Unesco, il ne déplaira pas aux grimpeurs et aux amoureux de grands espaces. Vous marcherez au milieu d’une forêt à feuilles caduques, avec de grosses lianes au-dessus de votre tête. Vous mangerez des yeux les orchidées et les arbres à fleurs multicolores. Vous vous demanderez lequel du cerf aboyant, du chat doré ou du panda rouge mérite le plus de pauses photos. Une escapade verte à 167 km de Tura, le chef-lieu du district de Garo Hills.

- réserve de biosphère de Nokrek : regorgeant de faune et de flore sauvage, le parc de Nokrek est un refuge de choix pour les touristes et les biologistes chercheurs. Gravir le pic Nokrek, progresser dans la canopée vierge jusqu’à la chute d’eau de RongbangDare, admirer les formations calcaires de la grotte de Siju, faire une balade en bateau sur la rivière Simsang… Tels sont quelques-uns des plaisirs qui vous attendent le temps d’une journée de trekking au parc national de Nokrek.

Le parc national de Balphakram et la réserve de biosphère de Nokrek sont les deux sites les plus riches en biodiversité de Meghalaya. Pour les vacanciers qui désirent seulement partager d’heureux moments en famille sans explorer la nature en profondeur, le Lady Hydari Park de Shillong est une halte recommandée. La chute d’eau toute proche, dénommée Crinoline Falls, est une attraction à ne pas manquer.

Patrimoine culturel

L’Etat indien de Meghalaya est habité par des communautés tribales qui, loin du monde moderne, ont gardé leur identité culturelle jusqu’à aujourd’hui. Elles sont connues pour leur tradition matriarcale qui reconnaît les femmes comme légataires uniques des titres fonciers et accorde à la plus jeune fille l’intégralité des biens successoraux.

Envie d’une immersion culturelle à Meghalaya ? Direction au bourg de Mawlynnong, le fief des Khasi, qui se trouve juste à 80 km de Shillong. Vous ne serez pas déçus de l’accueil sympathique et chaleureux des villageois. Mais ce n’est pas tout. Ville verte de premier ordre, Mawlynnong s’est attiré les éloges de la communauté internationale pour ses pratiques respectueuses de l’environnement.

Le Don Bosco Centre for indigenous culture (DBCIC) est un célèbre musée en Asie qui a reçu en 2016 la visite de la princesse de Thaïlande et des députés du Parlement indien. De vocation ethnographique, le musée présente un morceau captivant du mode de vie des peuples autochtones dans l’Inde du Nord-Est. En visitant les 15 galeries à thème du DBCIC, vous apprendrez comment les Indiens pratiquent la riziculture inondée, vous observerez d’anciens instruments de chasse, de pêche et de cueillette, et les tenues traditionnelles des Khasis, des Garos ou des Jaintias n’auront plus aucun secret pour vous. La galerie « vannerie » et la galerie d’« art » sont peut-être les plus intéressantes du musée. Dans la salle dédiée à la vannerie, le regard est frappé par une variété unique de produits en bambou : depuis les pièces de vaisselle jusqu’au parapluie et au couvre-chef, en passant par des magnifiques paniers en bambou.

Quand y aller ?

Pour planifier votre voyage à Meghalaya, il faut tenir compte de la météo. L’Etat connaît trois types de saison :

- un été chaud et pluvieux : de mars à mai

- une saison de mousson durant laquelle tombe la majorité des pluies : mi-mai à mi-octobre

- un hiver froid et sec : de novembre à février

L’humidité est une constante dans la région de Meghalaya, y compris dans les mois les plus secs. Avec 12 000 mm de pluies par an, Meghalaya bat le record du monde en humidité. Cherrapunji et Mawsynram sont les deux endroits les plus humides de la planète . Ne pas oublier l’ombrelle et des vêtements adaptés.

Pour ne pas avoir à affronter les gros orages, songez à partir en été ou en hiver. Contrairement aux autres Etats indiens, il règne une agréable chaleur en été sans atteindre des températures torrides. Le thermomètre reste sous la barre de 28o C.

La majorité des touristes partent en hiver, de novembre à février, où le climat est plus clément (entre 4o C et 16 o C) et ne gâche pas de belles journées sportives. Toutefois, l’été est plus préférable si vous envisagez un voyage pour motif culturel à Meghalaya. Cette période offre l’occasion d’assister à de célèbres festivals régionaux.

Comment s’y rendre ?

Le succès du tourisme est encore handicapé par la faiblesse des liaisons aériennes et ferroviaires. Il n’y a pas de vol direct pour Shillong depuis les capitales européennes ; d’ailleurs, l’aéroport de Shillong n’est pas connecté aux destinations principales du pays.

Pour se rendre à Megalaya, le plus simple est de réserver un vol pour Guwahati, la capitale de l’Assam, qui se trouve à 15 heures de vol d’oiseau de Paris. Ce faisant, vous louez un taxi qui vous transporte à votre hôtel de séjour à Meghalaya.

Vous aimerez…

- faire une croisière de rêve sur le lac Umiam ;

- déambuler au Bara Bazar, un marché bruyant et haut en couleur ;

- pratiquer une activité en plein air : rafting en eaux vives, kayak, tyrolienne, pêche à la ligne, navigation de plaisance… ;

- jouer au golf au milieu d’un cadre exceptionnel au Shillong Golf Course ;

- vivre un trek mémorable au parc national de Balphakram ;

- multiplier les rencontres animalières au cœur de la réserve de Nokrek ;

- savourer la gastronomie locale ;

- explorer les magasins de souvenirs.

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968