Dharamsala

À Dharamshala, les vacanciers prennent plaisir à se dépayser au cœur d’un environnement pittoresque et serein. Il s’agit du parfait pied à terre pour faire connaissance avec la culture bouddhiste lors d'un séjour spirituel en Inde.

Histoire

Dharamshala était une partie intégrante du royaume de la dynastie Katoch de Kangra pendant près de deux millénaires. Durant la période britannique, la région fut intégrée à la province du Punjab. La cité telle que nous la voyons aujourd’hui fut aménagée à l’époque de la colonie du 1er Gurkha Rifles. Le nom Dharamshala est lié à la présence d’un sanctuaire hindou à proximité, sur les pentes de Dhauladhar Hills. Les Gurkhas appelèrent cette région Bhagsu dès lors qu’ils adoptèrent l’ancien temple de Bhagsunag pour adorer Shiva.

En outre, Dharamshala était populaire auprès des Anglais en quête d’un lieu de vacances d’été. Lors du tremblement de terre de 1905, une grande partie de la cité, y compris le temple de Bhagsunag fut démoli. Après la reconstruction de la ville, le temple fut déclaré comme la première pièce du patrimoine de Gurkha Rifles. De là, Dharamshala se fit discrète jusqu’à l’arrivée du Dalai Lama et des Tibétains en 1959. Aujourd’hui, la ville abrite une population cosmopolite composée d’Indiens et de Tibétains.

Aujourd'hui

Dharamshala profite d’une situation privilégiée dans les vallées de Kangra, au cœur de l’Himachal Pradesh. La cité est perchée à 1 475 m d’altitude au cœur d’une nature apaisante. Des cèdres, des montagnes enneigées, des cultures exotiques et des monastères chargés d’histoires façonnent le paysage de la contrée. Toutefois, Dharamshala doit en grande partie sa popularité à la présence du Dalai Lama et d’autres moines bouddhistes, ainsi que de nombreux monastères tibétains. Une multitude d’attractions y sont à découvrir, pour ne citer que l’église Saint-Jean, le lac Dal et bien entendu le siège du Dalai Lama.

La ville est divisée en deux parties au cœur des imposantes montagnes Dhauladhar. Outre le bouddhisme, un séjour à Dharamshala vous permettra d’apprendre un peu plus sur la culture tibétaine. Profitez également de vos vacances pour visiter le village de Mcleodganj situé tout près. Cette station de colline offre des vues saisissantes sur la chaîne de Dhauladhar qui constitue une véritable ode à l’aventure. En solitaire, en famille ou en groupe d’amis, une randonnée dans cette contrée de l’Inde s’avère épanouissant.

Parmi les multiples activités disponibles, un shopping à Dharamshala vous réserve d’étonnantes découvertes. La ville abrite de nombreuses boutiques où les tapis tibétains sont les produits phares. Entre autres, le Kotwali Bazar se révèle un bon point de chute pour vous procurer divers accessoires de décoration ou des habits traditionnels. Vous y verrez un vaste choix de bijoux, thangkas, drapeaux de prière, robes tibétaines, pantalons, châles en laine, pantoufles, tableaux de mandala, etc. Divers équipements de base pour le trekking sont également commercialisés dans ce marché. Si vous souhaitez découvrir l’artisanat tibétain dans sa forme la plus typique, faites vos emplettes à Mcleodganj. Hormis les tapis, vous y trouverez des statues finement sculptées du Bouddha, idéales comme souvenirs de voyage. De plus, une vente spéciale s’y déroule tous les dimanches. En outre, visitez le Green Shop proposant une grande variété de produits recyclés, un lieu de shopping s’adressant particulièrement aux fans d’articles écolos.

Climat

Dharamsala connait un climat subtropical humide. S’étendant de mars à juillet, les étés sont plutôt agréables dans cette station de montagne. La température varie de 22 °C à 35 °C. La période estivale se révèle la principale saison touristique, permettant aux vacanciers de profiter de nombreuses randonnées au cœur des collines verdoyantes  jonchées de fleurs. De la mi-juillet à septembre, Dharamshala traverse une saison des pluies et devient alors l’un des endroits les plus humides de l’État d’Himachal Pradesh. Vient ensuite la douce saison d’automne qui s’installe au courant du mois d’octobre jusqu’à fin novembre. La température durant cette période plane autour de 16 °C. De décembre à février, l’hiver se caractérise par de fortes chutes de neige et le brouillard.

Comment s'y rendre

Dharamshala peut être atteinte facilement depuis toutes les grandes villes de l'Inde. Diverses compagnies aériennes exploitent de nombreux vols entre Dharamshala et les destinations importantes du Sous-continent, y compris Delhi, Chandigarh, Bangalore, Kolkata, Chennai et Mumbai. Si vous venez d’un pays étranger, il vous faudra prendre un vol vers l’une de ces cités, puis embarquer dans un vol de correspondance pour rejoindre Dharamshala. Les liaisons aériennes disponibles comprennent Dubaï, New York, Paris, Londres, Bruxelles et Sydney.

En ce qui concerne la voie terrestre, beaucoup de bus exploitent le réseau routier connectant les différentes villes du nord de l’Inde, y compris Dharamshala. Ainsi, la cité est facilement accessible par la route depuis Delhi, Manali, Amritsar, Chandigarh, Pathankot et Shimla. À 22 km de Dharamshala se trouve la petite station ferroviaire de Kangra Mandir qui est desservie par de nombreux trains majeurs. La gare de Pathankot se situe à environ 85km et dispose d’une connexion avec Delhi, Chennai, Bangalore, Mumbai et Kolkata. Vous pouvez ensuite prendre le bus ou un taxi pour venir à Dharamshala.

Comment se déplacer

À Dharamshala, vous pouvez circuler en autorickshaw, en taxi ou en voiture de location. Néanmoins, une partie de la ville s’explore mieux à pieds.

Que faire à Dharamsala ?

  • Visiter le siège du Dalai Lama
  • Découvrir les monastères tibétains
  • S’adonner à la randonnée
  • Faire vos emplettes dans les différentes bazars et boutiques de la ville, etc.

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968