Chidambaram - Guide Inde - Active India Holidays

Chidambaram

Le nom de cette ville provient de la combinaison de deux mots, Chid et Ambaram, qui signifient respectivement « conscience » et « ciel ». Chidambaram exprime donc la conscience suprême. La cité se situe au sud de l’État Tamil Nadu en Inde. Elle s’adresse spécialement aux voyageurs en quête d’une oasis de paix, comme l’indique le temple Nataraja.

Histoire de Chidambaram

Certains spécialistes considèrent Chidambaram comme un centre représentatif du patrimoine culturel de l’Inde en général. Tout au long de son existence, la ville fut marquée par les rites et les cultes, la tradition des festivals, l’ancienne architecture, l’art sculptural, etc. Elle s’entoure de belles légendes, pour ne citer que le duel de danse entre Shiva et Kaali, la découverte des hymnes de Teveram et la danse cosmique de Shiva.

Le temple Nataraja érigé au XIIe siècle détient une place importante dans l’histoire de Chidambaram. Les empereurs Chola occupèrent le site à une époque. Entre 1130 et 1250, tous les rois successifs participèrent à la construction et à la rénovation de ce grand monument.

En 1311, lors de la conquête musulmane du sud, Chidambaram subit une attaque des troupes Khalji de Malik Kafur durant un mois. Heureusement, leur passage n’engendra aucun dégât considérable, si ce n’est le pillage des offrandes dans les temples.

Visiter le Chidambaram

À Chidambaram, le temple Nataraja s’impose comme l’attraction incontournable. Il vous plonge au cœur du passé de la cité, tout en vous émerveillant avec une série de belles statues et sculptures. Profitez de votre visite pour découvrir l’histoire des cinq cours du temple. L’une d’elles, appelée Nritta Shaba, abrite la structure taillée d’un char. Le Raja Sabha comprend un hall avec plusieurs grandes colonnes. La cour Kanaka Shaba quant à elle conserve la figure sacrée de Nataraja avec son toit d’or.

Le temple Nataraja déploie de larges rues utilisées par les chariots lors des processions. Bâti au XIIe siècle, son mur d’enceinte représente toute la splendeur de l’art Chola, qui occupe une place majeure dans la religion hindoue. Le sanctuaire compte cinq salles, dont la Chit Sabha ou la « salle dorée » qui contient une sculpture en bronze de Nataraja. Celle-ci est définie par les religieux comme le centre du monde où Nataraja réalisa sa danse cosmique. Le Kanaka Sabha fut la pièce où le Nataraja prenait ses bains. Le Raja Sabha accueillait la promenade et le lavage de Nataraja au 10e jour du festival d’Ani Tirumanjanam et de Marghazi.

La ville de Chidambaram possède un autre grand trésor : la mangrove de Pichavaram. C’est la deuxième plus grande forêt de mangrove au monde. Deux estuaires, à savoir Vellar et Coleroon, renforcent le charme du paysage. Le site plait surtout aux amateurs de sports nautiques qui peuvent s’y adonner à une balade en canoë-kayak. Des offres de croisières pour traverser les eaux et marrées sont proposées sur place. Lors d’une promenade en bateau, admirez le spectacle offert par la nature, comme l’enracinement des arbres dans l’eau ou le déplacement des oiseaux.

Le temple de Thillai Kali situé dans le district de Cuddalore vaut également un détour. Dans ce domaine établi par Chola King Kopperunjingan entre 1229 et 1278, vous allez revivre les différentes légendes et contes en rapport avec la danse. Pour note, Thillai Kali était une déesse colérique que Brahma a transformée en une divinité plus sympathique. 

Informations pratiques

Climat au Chidambaram

La ville de Chidambaram bénéficie d’un climat de savane avec un hiver sec. Pour des vacances réussies, optez pour des dates entre les mois d’aout et de décembre. La saison des pluies commence au courant du mois de janvier et se termine en mars.

Comment s’y rendre ?

Vous avez le choix entre plusieurs types de transport pour arriver à Chidambaram.

Par voie aérienne :

De France, prenez l’avion pour atterrir à l’aéroport de Tiruchirapalli ou à Chennaii. De là, louez un taxi ou un véhicule privé pour rejoindre la ville.

Par voie ferroviaire :

Chidambaram est située sur la ligne principale Madras-Tiruchirapalli du Sud.

Par voie routière :

Les bus locaux se révèlent être pratiques, si vous n’avez rien contre un bain de foule. Dans cette partie de l’Inde, il existe des services de bus sans escales et express.

Que faire ?

  • Visiter l’Annamalai University

  • Se recueillir au temple Bhu Varaha Swamy dans le village de Srimushnam

  • Admirer le temple d'Ilamaiyakkinar situé à l'ouest de la ville

  • Explorer le Samadhi de Maraignana Sambandar, à Tirukkalanc, etc.

1 photo
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Ravi Tickoo de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 46