Temple Kailasanathar - Guide Inde - Active India Holidays

Temple Kailasanathar

Installé sur les rives de la rivière Vedavathi, à l’extrémité ouest de la ville de Kanchipuram, le Temple Kailasanathar figure au panthéon des plus anciens temples du sud de l’Inde. Ce monument touristique en plein essor recèle d'une riche histoire. Connue comme la « ville d’or aux milliers de temples », Kanchipuram s’avère être l’une des destinations les plus sacrées en Inde du sud. Chaque année, l’endroit attire un grand nombre de voyageurs et de pèlerins venant de toutes les parties du globe.

Histoire

La construction du temple Kailasanathar fut initiée par Rajasimha de la dynastie Pallava en 685 après J.-C. Le chantier fut achevé par son fils Mahendra Varma III en l’an 705 après J-C. Ce temple se démarque par son style dravidien et ses sculptures étonnantes. Fascinés par ce monument, les Pallavas ont fait de Kanchipuram leur capitale.

En temps de guerre, le temple Kailasanathar constitua un refuge pour les dirigeants de l’époque. Encore visible de nos jours, un tunnel construit par les rois servit de voie d’évacuation. Actuellement, le temple Kailasanathar est pris en charge par l’enquête archéologique de l’Inde (ASI), car elle se détériore peu à peu vu son ancienneté.

Aujourd’hui

Bien qu'une partie du temple soit aujourd'hui en ruines, ses traits distinctifs montrent toujours la beauté la beauté de l'édifice. Bâti en calcaire, le temple renferme un certain nombre de peintures étonnantes, ainsi que de grandes sculptures. Au cours de la Maha Shivaratri, plusieurs personnes et adorateurs affluent vers ce site dans la soirée pour offrir leurs prières à cette occasion propice.

Le temple Kailasanathar se niche dans une banlieue rustique, loin de l’agitation de la ville, et s’adresse particulièrement aux voyageurs en quête de tranquillité et de découverte. D’une grande beauté architecturale, ce temple dédié au seigneur Shiva se distingue de tous les autres temples du Tamil Nadu.

Autour du sanctuaire principal de Kailasanathar se trouvent 58 petits temples dont les murs intérieurs et extérieurs sont sculptés et décorés par de belles fresques. Le panneau du temple est orné d’images illustrant les compétitions de danse de Shiva et de Parvati.

Le temple Kailasanathar est unique en son genre et a visiblement conservé son identité. Lors de votre visite, vous verrez que ses alcôves renferment encore des fragments de peintures murales du VIIIe siècle. De plus, de beaux spécimens d’arts Pallava y sont exposés.

Côté shopping, Kanchipuram est célèbre pour ses temples miniatures taillés dans des rochers, ainsi que ses soies Kanjeevaram brillantes. Les sarees en soie sont tissés à la main et ont une excellente texture. Effectuer vos emplettes à Kanchipuram sera une expérience passionnante.

Festival de Maha Shivaratri

Chaque année, tous les 13e soirs et 14e jours du mois de Magha dans le calendrier hindou, entre février et mars, le temple Kailasanathar célèbre le festival de Maha Shivaratri. Durant les festivités, des milliers de dévots se pressent au temple afin d’offrir des prières à la divinité principale.

Meilleur moment pour visiter

Bien qu’il n’y ait aucun mal à planifier votre voyage toute l’année, la meilleure saison pour se rendre à Kanchipuram se situe entre le mois d’octobre et le mois de mars. La région connaît un climat tropical avec une température presque uniforme tout le long de l’année. Pendant les étés, la température varie entre 36.6 °C et 21.1 °C, tandis que le temps s’avère légèrement plus froid durant les mois d’hiver. Les températures pendant la saison hivernale tournent autour de 19.8 °C et 28.7°C.

Horaire et frais d’entrée

Le Temple Kailasanathar ouvre ses portes au grand public tous les jours de la semaine de 06h00 à 12h 00 le matin et de 16h 00 à 20h 00 le soir. L’entrée au temple est gratuite.

Il est important de savoir que les visiteurs n'auront pas l'autorisation de photographier à l'intérieur du sanctum principal.

Comment s’y rendre ?

Voyager à Kanchipuram est tout à fait possible, car vous avez accès à tous les modes de transport. Le lieu est bien relié à toutes les grandes villes de l’Inde, y compris Chennai, Delhi et Pune.

Par voie aérienne, Kanchipuram est desservie par l’aéroport international de Chennai, qui est d’ailleurs l’aéroport le plus proche de la ville sainte, à environ 64 km. Des services de taxi sont disponibles depuis l’aérodrome pour rejoindre Kanchipuram.

Pour les adeptes du train, la ville possède sa propre gare bel et bien connectée à toutes les grandes villes de l’Inde telle que Delhi et Mumbai. En outre, Chennai, Pondichéry et Madurai sont les lignes ferroviaires qui s’y rattachent.

Pour atteindre Kanchipuram, des services réguliers d’autobus sont également disponibles dans les villes centrales de l’Etat tel que Chennai, Tirupati, Pondichéry et Tiruchchirappalli. En plus, il y existe un nombre suffisant de véhicules à Kanchipuram desservant d’autres destinations importantes comme Delhi, Mumbai et Jaipur.

Que faire ?

  • Faire la visite du Temple Kailasanathar
  • Prendre quelques photos de souvenirs
  • Participer au festival de Maha Shivaratri
  • Acheter divers articles locaux
1 photo
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Ravi Tickoo de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 46