Sur les traces de l'ancienne route Inde-Tibet

Sur les traces de l'ancienne route Inde-Tibet

21 juin 2019

Avant l'indépendance de l’Inde, en 1947, la Hindustan Tibet Highway était la principale voie de commerce entre l'Inde et le Tibet. La frontière a depuis été fermée, après la guerre sino-indienne de 1962, mais la route reste praticable côté indien. Découverte.

L'Himachal Pradesh a toujours été un Etat stratégique pour les relations culturelles et commerciales de l'Inde avec le Tibet, l'Asie Centrale ou encore le Cachemire. La Hindustan Tibet Highway traverse le sud de l'Etat, reliant la vallée du Kinnaur à la capitale tibétaine de Lhassa. Malgré l'altitude, cette voie de commerce unique à l'époque était réputée pour être praticable par tous les temps, sous la neige comme pendant la mousson. Partant de Rampur, à l'entrée de la vallée du Kinnaur, elle passe par Puh, au cœur de la vallée, puis par le col de Shipki La (5669 m), à la frontière, pour finalement rejoindre Lhasa, de l'autre côté.

Aujourd'hui, le passage Inde-Chine n'est plus autorisé à cet endroit, hormis quelques autorisations spéciales. Jusqu'en 1991 la vallée du Kinnaur était même carrément interdite aux étrangers, en raison de sa proximité sensible avec la frontière chinoise. On peut maintenant circuler dans cette région muni d'un permis de tourisme, délivré dans la ville transit de Rekong Peo. L'ancienne grande route de commerce traverse la vallée du Kinnaur, le long de la rivière Sutlej, pour rejoindre la vallée du Spiti a l'extrême est de l'Himachal Pradesh.

Des merveilles longent les bordes de cette route qui serpente entre les versants himalayens. A 30 kilomètres seulement de la ville de Rampur, sur les hauteurs, se trouve ainsi le village de Sarahan. Situé à 1920 mètres d'altitude, cette ancienne capitale de l'Empire du Bushar abrite les plus anciens temples de l'Himachal Pradesh. Construits il y a huit siècles, ils font partie des plus beaux exemples d'architecture en bois de l'état. Vous pourrez aussi tenter l'ascension du pic de Bashal, situé à 8 heures de marche du village.

En continuant sur la grande route, toujours le long de la Sutlej, vous arriverez à la vallée de Sangla. Réputée pour être la plus belle de toute l'Himalaya et encore ignorée des touristes, cette région est un véritable régal pour les yeux. Le long d'une petite rivière en contrebas se dressent des montagnes aux pentes vertigineuses, sur lesquelles s'accrochent des villages traditionnels aux vieilles maisons en bois sur pilotis. Après le village de Sangla, vous pouvez continuez jusqu'au bout jusqu'au bout de la vallée afin de rallier Chitkul, un petit village perdu, perché à 3450 mètres d'altitude. De nombreuses randonnées partent d'ici pour rejoindre les sommets enneigés qui ferment avec splendeur le bout de la vallée.

Après cette escale, en suivant la route vers la vallée du Spiti, se trouve la ville stratégique de Rekong Peo. Le petit village de Kalpa se situe neuf kilomètres plus loin, à 2960 mètres d'altitude. Il fait bon s'y reposer quelques jours en admirant les cimes enneigées du Kinner Kailash. Kalpa est connu pour être le lieu de résidence d'hiver du dieu Shiva, qui venait y méditer. Le village abrite un mélange de temples hindous et de monastères bouddhistes unique en son genre.

Pour terminer ce voyage le long de la Hindustan Tibet Highway, vous pouvez poursuivre votre route vers la Vallée du Spiti, le Lac de Nako ou encore Kibber, réputé pour être le plus haut village du monde... Les mois de mai et juin sont les plus agréables pour visiter la région, alors n'hésitez plus et venez vous délecter de l'air frais des sommets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968