Bodhgaya

Bodh Gaya

Défini comme l’endroit où Siddharta Gautama a reçu son illumination, Bodh Gaya est l’un des quatre lieux saints de la religion bouddhiste dans l’État du Bihar. Située à une centaine de kilomètres de Patna, cette ville constitue une importante destination de pèlerinage.  

Histoire de Bodh Gaya

Bodh Gaya est avant tout un site religieux affilié au temple de la Mahabodhi, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2002, dans le district de Gaya. Cette ville figure à la quatrième place parmi les grands sites de pèlerinage bouddhiste en l’Inde, après Kushinagar, Lumbini et Sarnath.

La légende associe Bodh Gaya à l’élévation du corps du démon Gayasura purifié par Vishnu. Au VIe ou VIIe siècle av. J.-C., lors de son voyage dans la cité, Siddhartha Gautama s’installa sous un arbre pour méditer. C’est à cet endroit qu’il atteint le nirvana.

En 1922, Bodh Gaya connut la visite des hauts responsables comme Gandhi et Nehru lors d’un congrès. Depuis 1956, elle possède un musée archéologique ouvert au grand public.

Le 7 juillet 2013, neuf explosions se sont produites dans le complexe du temple de la Mahabodhi et ont engendré la mort de deux moines. Toutefois, cette attaque terroriste n’a pas endommagé les monuments, ni l’arbre de la Bodhi.

Visiter le Bodh Gaya

À Bodh Gaya, vous apprendrez beaucoup sur l’histoire religieuse de l’Inde et le parcours de Siddharta Gautama. Donnez la priorité à la visite du temple de la Mahabodhi et du saint arbre de la Bodhi pour comprendre l’Éveil spirituel de Sakyamuni pour devenir Bouddha. L’arbre sacré ne se flétrit jamais, peu importe la saison.

La ville de Bodh Gaya abrite de nombreux sites religieux, éparpillés autour du temple Mahabodhi. Ceux-ci se distinguent par leur style architectural rendant hommage au pays de leurs fondateurs. Vous trouverez entre autres une pagode japonaise et un temple thaïlandais dont le toit en tuiles d’or adopte une forme inclinée. Découvrez ensuite la statue de Bouddha haute de 25 m, se tenant calmement debout dans un vieux jardin.

Sur le côté nord du temple de la Mahabodhi, le sanctuaire Cankamana fut un lieu privilégié de méditation du Bouddha. Une fois à l’intérieur du site, remarquez les traces sculptées des pieds en lotus du sage. Appréciez les doux chants des moines en guise de louanges envers le Bouddha. Ne manquez pas non plus le monastère Burmese Vihara, célèbre pour son jardin luxuriant et sa bibliothèque bien garnie. Cet établissement propose des cours spirituels gratuits.

Hormis les visites religieuses, Bodh Gaya se prête à des sorties en pleine nature. Programmez une excursion autour du lac Muchalinda. Des sculptures y racontent la légende du serpent du lac qui a protégé le Bouddha en pleine méditation lors d’une tempête.

À 15 km de Bodh Gaya, découvrez l’Indosan Nippon Japanese Temple connu pour ses sculptures en bois complexe issues d’une conception japonaise. Vous y apprendrez les bases des traditions bouddhistes. Les peintures japonaises exposées sur place racontent les faits marquants de la vie de Gautam Bouddha.

Climat au Bodh Gaya

Bodh Gaya hérite d’un climat méditerranéen chaud, avec un été sec. Pour un séjour sans soucis, visitez la ville au mois d’avril. Évitez de prendre des dates en août, car c’est la période des pluies.

Comment s’y rendre ?

Vous pouvez vous rendre à Bodh Gaya en autobus. Pour vos déplacements dans la ville, misez sur les rickshaws automatiques ou les tongas. Des taxis sont disponibles pour les trajets plus ou moins longs.

Que faire ?

  • Visiter le temple chinois
  • Découvrir le temple vietnamien
  • Explorer Sujata Kuti, situé à 8 km de Bodh Gaya
  • Organiser une randonnée au Dungeshwari Hills, à 15 km de Bodh Gaya, etc.
6 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968