Fort Rouge d'Agra

Près des jardins du Taj Mahal se dresse un important monument moghol du XVIe siècle : le Fort Rouge d’Agra. Ce fort historique se situe dans la province d’Uttar Pradesh, en Inde. Jadis, il hébergeait le centre cérémonial et politique de l’État moghol. Cet édifice compte parmi les plus grands forts de l’Inde, avec un domaine recouvrant environ 38 hectares. Le fort d’Agra a également été classé site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1983.

L’actuel Fort Rouge d’Agra abrite un certain nombre de musées, de palais de marbre, de mosquées et de jardins.

Un peu d’histoire

Dressé sur les rives de la Yamuna, le Fort d’Agra, également connu comme le Fort Rouge à Agra, est l’un des plus anciens monuments historiques construits en grès. Son édification remonte au milieu du XVIe siècle, durant le règne de l’empereur moghol Akbar. Il constitua la résidence principale des empereurs de la dynastie moghole pendant près de 200 ans, jusqu’en 1857. Son nom vient de la traduction de l’hindoustani « Lal Qila », en écho à ses murs en grès rouge.

Développée et décorée dans l’art moghol, la construction originale du Fort Rouge d’Agra a été entreprise par Akbar. Cependant, tous ses descendants ayant successivement résidé dans le monument ont fait aménager à l’intérieur un nouveau bâtiment et palais. Par conséquent, le site comporte divers dépendances témoignant de la présence de différents souverains sur les lieux, tels que Jahangir, Shah Jahan et Aurangzeb.

Le principal crédit de sa fondation est accordé à Mohammad Kasim Khan. Plusieurs trous ont été créés dans le fort, répartis de sorte que l’ennemi puisse facilement tomber dedans. Le site comporte également différentes places pour bombarder les positions ennemies depuis le mur.

Lorsque l’empereur Shah Jahan rendit l’âme, sa dépouille fut déposée par son fils Aurangzeb dans le fort. Il est dit que Shah Jahan s’éteignit dans le Muasamman Burj, une tour avec un balcon en marbre avec vue sur le Taj Mahal.

Au début du XVIIIe siècle, le fort d’Agra été attaqué, puis assiégé par l’Empire Maratha. Au fil des années, il passa tour à tour entre les mains des dirigeants Marathes et leurs ennemis. Après la victoire d’Ahmad Shah Abdai en 1761, les Marathes ont été chassés de la région. Enfin, Mahadji Shinde s’empara du fort en 1785.

Plus tard, le fort fut le site d’une bataille lors de la rébellion indienne de 1857. La révolte qui a mis fin à la Compagnie britannique des Indes Orientales a conduit l’Inde à un siècle de domination directe par la Grande Bretagne.

Le fort Rouge d’Agra aujourd’hui

Le Fort Rouge s’avère l’une des destinations touristiques les plus populaires de l’Inde. Aujourd’hui, la seule entrée desservant le Fort Rouge d’Agra est la porte Lahore qui se trouve sur le côté ouest du site. À l’intérieur comme tout autour du fort, la sécurité est très stricte depuis qu'un drame ait entrainé le décès de trois personnes en 2000. Des agents de sécurité font désormais des fouilles devant l’entrée. Les sacs sont autorisés, mais sont tout d’abord passés aux rayons X afin d'assurer l'entière sécurité des visiteurs.

Cette puissante forteresse de grès rouge enserre dans ses murs longs de 2,5 km la ville impériale des souverains moghols. Elle abrite de nombreux palais, pour ne citer que le palais de Jahangir et le Khas Mahal, les salles d’audience ainsi que deux belles mosquées.

Chaque 15 août, le jour de l’indépendance de l’Inde, le Premier ministre de l’Inde hisse le drapeau national au Fort Rouge et y prononce un discours. Le soir s’y tient un spectacle de son et de lumière décrivant l’histoire moghole.

Le Fort d’Agra possède une importance significative en termes d’histoire architecturale. Le site renferme des palais splendides en grès rouge et marbre blanc. Les murs extérieurs construits pendant le temps d’Akbar comprennent deux portes appelées Amar Singh et la porte de Delhi.

Les deux portes sont construites en grès rouge et se composent d’une énorme façade côtoyant deux tours jumelles. L’intérieur de la forteresse est en grande partie vide, sauf pour une rangée de logements résidentiels donnant la vue sur la rivière.

Frais d’entrée

Le Fort Rouge d’Agra est ouvert tous les jours du matin au soir, sauf le lundi. Il faut compter 550 Rs pour le ticket d'entrée.

Ceux qui apportent des appareils photos ou caméras vidéo doivent payer un supplément de 25 Rs. Aucun frais d’entrée n’est appliqué aux enfants de moins de 15 ans.

Comment s’y rendre ?

Pour découvrir la ville d’Agra, il est préférable de louer un taxi. La réservation en ligne constitue un moyen fiable et simple pour embaucher un taxi. Toutefois, en raison de la fréquentation touristique, vous trouverez sûrement un véhicule à l’extérieur de la gare ou grâce aux services proposés par votre hôtel.

Les personnes voyageant avec Active India bénéficie d'une voiture avec chauffeur pour les conduire au Fort rouge d'Agra.