Pushkar

Pushkar fait partie de ces villes saintes dans la tradition hindoue. Paisible et agréable, cette cité convient parfaitement pour une retraite spirituelle. En novembre, elle se réveille de son calme le temps de la foire aux chameaux, un évènement d’envergure nationale faisant la renommée du Rajasthan.

Histoire

La création de la ville de Pushkar relève d’une légende fascinante. Cette dernière raconte qu’un cygne portant un lotus dans son bec aurait été lâché par les dieux dans la région. Il a été dit que là où la fleur sacrée tomberait, Brahma procèderait à un rituel hindou. Le destin a fait que le lotus se pose à Pushkar. Et par la même occasion, la ville fut bénie de la construction d’un des seuls temples hindous dédiés à Brahma. Toujours selon la légende, Shiva aurait puni Brahma après que ce dernier lui ait menti, bien que pour certains dévots, la sanction s’adressait plutôt à sa femme.

De par son histoire, Pushkar constitue ainsi un haut lieu de pèlerinage pour les hindouistes. Etymologiquement, Pushkar signifie « lotus bleu », dans la langue hindi.

Dans les années 60 et 70, Pushkar se fit petit à petit connaître par les hippies. Il faut avouer que la cité possède un charme unique n’étant pas sans inviter à la détente. Dès l’aube du XXIe siècle, le tourisme s’y est fortement développé avec la venue des backpackers du monde entier. La ville est fréquentée par une forte communauté de plaisanciers israéliens, donc ne vous étonnez pas de voir les affichages d’information traduits en hébreux.

Aujourd'hui

Au-delà de son côté saturé et surpeuplé, l’Inde possède de nombreux attraits touristiques n’attendant qu’à être découverts. Au cœur du Rajasthan se niche une oasis urbaine semblant couverte d’un voile de sérénité : Pushkar. Placée entre Jaipur et Jodhpur, cette ville en marge du temps vous convie à découvrir une autre facette du Sous-Continent. Bénie des dieux, il s’agit de la cité sainte où Brahma a effectué le sacrifice du feu. Elle est d’ailleurs la seule à honorer cette divinité dans tout le pays. De par son caractère sacré, Pushkar reçoit des milliers de dévots hindous chaque année. Ceux-ci s’attroupent généralement au bord du lac, également créé par Brahma qui, selon la légende, a tué un démon avec un lotus. Les trois pétales de la fleur sacrée tombées lors de l’affrontement seraient à l’origine de ce plan d’eau. Le mois de novembre constitue le moment idéal pour observer la ferveur religieuse indienne à Pushkar. Durant cette période marquée par la pleine lune de Kartik, la ville assiste à une arrivée en masse de dévots et de dromadaires. Les pèlerins se recueillent sereinement sur les rives du lac, tandis que le reste de la ville s’anime convivialement au rythme d’une grande foire aux chameaux.

Pushkar, c’est la destination privilégiée des touristes en quête d’un bon karma. La sérénité et la spiritualité des lieux se révèlent particulièrement propice à la pratique du yoga et à la méditation. En matinée comme en soirée, laissez-vous tenter par une pause ressourcement à la lisière du lac sacré de Pushkar et imprégnez-vous de toute l’énergie positive émanant du site. Immortalisez le moment en photographiant les ghats au coucher du soleil. Sur place, il se peut que des dévots vous abordent pour vous donner une petite fleur censée vous apporter joie et félicité. Bien que le geste semble charmant, méfiez-vous, car ce n’est pas forcément gratuit. En effet, une fois la fleur jetée dans le lac, certains vous diront de payer pour la fleur et la prière, alors faites preuve de prudence.

Si architecturalement parlant, Pushkar ne possède pas de monuments et de palais prestigieux, la ville compte tout de même quelques temples de caractère méritant le détour. Parmi ceux-ci, visitez le temple Savitri. De par sa situation en montagne, l’accès au sanctuaire se fait via une petite randonnée pédestre pour les aventureux et par une ligne de téléphérique pour les moins téméraires. Sur place, laissez-vous séduire par l’authenticité des lieux et le panorama à 180° sur la ville de Pushkar. Comme il a été dit plus haut, Pushkar a le privilège d’abriter quelques temples hindous dédiés au dieu Brahma. Ce dernier se trouve dans le centre-ville, desservi par des rues animées où se succèdent boutiques et commerces en tout genre. Une fois à l’entrée, vous devrez enlever vos chaussures, car vous allez pénétrer dans un lieu saint. Notez également que l’accès au temple de Brahma est payant et que les appareils photo n’y sont pas autorisés.

Climat

Pushkar connait un climat subtropical humide avec un hiver sec. Sur l’année, les précipitations et la température présentent respectivement une moyenne de 653.9 mm et 25.4 °C.

Comment s'y rendre

C’est à Jaipur à environ 146 km que se situent les services aéroportuaires les plus proches de Pushkar. Il s’agit de l’aéroport de Sanganer qui est bien connecté à toutes grandes villes indiennes.

Par voie terrestre, Pushkar est desservie par une route traversant la gamme Aravalli et la reliant à Ajmer. Les deux villes sont également jointes par une ligne de chemin de fer.

Comment se déplacer

Pushkar peut se visiter en rickshaw, bus, taxi, véhicule de location ou à pieds.

Que faire à Pushkar ?

  • Se ressourcer sur les rives du lac sacré
  • Participer à la foire aux chameaux en novembre
  • S’adonner à la randonnée dans les vallées environnantes
  • Visiter les temples
  • S’initier au yoga et à la méditation, etc.

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968