Bundi

Bundi se situe à mi-chemin entre Udaipur et Jaipur.L’aspect préservé de son patrimoine architectural vous plongera dans un cadre hors du temps. Autrefois surnommée la « Cité des Sources », aujourd’hui connue pour être la « ville bleue », Bundi semble blottie au pied de son palais et de son fort, puis s’étale petit à petit jusqu’à son bazar. Ville de caractère encore épargnée par le tourisme de masse, Bundi constitue le parfait pied-à-terre pour découvrir l’Inde profonde.

Histoire

En 1193, après que Prithviraj Chauhan ait capitulé face à Mohammad Ghori, une partie de la noblesse Chauhan se rendit à Mewar en quête d’un refuge sûr. Toutefois, d’autres dirigeants plus téméraires décidèrent de partir à la conquête d’une nouvelle région. Dans la vallée de Chambal, ces derniers parvinrent à soumettre les tribus Bheel et Meena avant d’exercer leur domination dans le royaume de Hadoti. Longtemps après, durant le règne de Jehangir, Bundi fut divisée en deux contrées : Kota et Bundi. Et bien que la ville ait perdu de son prestige, éclipsée par Kota, Bundi demeura indépendante au sein de l’administration anglaise. Plus tard, après la déclaration de l’indépendance de l’Inde, la cité fut intégrée à l’État du Rajasthan.

Aujourd'hui

Bordée par des collines jonchées de remparts, Bundi fait partie du territoire Rajput et demeure une destination touristique nouvelle, mais déjà en plein essor, pour les plaisanciers. La vie y poursuit tranquillement son cours, dans une ambiance conviviale. Contrairement à d’autres villes indiennes où la circulation est dantesque, Bundi se présente comme une bulle d’évasion où il fait bon se promener. Fini les rabâchages des vendeurs et des conducteurs de rickshaws, personne ne vous incommodera au cœur de cette petite cité. Les Indiens se contenteront de vous regarder et à l’occasion d’échanger un sourire avec vous.

Vêtus de dhotis, la tête couverte de turbans colorés, les moustaches effilées, les Rajputs de la région ont plutôt fière allure. Dans les rues, ils marchent la tête haute, bombant leur torse. Vous les verrez sur les petites places de la vieille cité, discutant tranquillement autour d’un chaï, avec leurs bidis à la main. Leur prestance et leur langage corporel ne manqueront pas de vous épater. Sans nul doute, les Rajputs, avec les Sikhs, représentent la quintessence de l’élégance indienne.

Leur meneur, le raja de Bundi résidait dans un petit palais. Bien que moins imposants comparés aux édifices à Jodhpur, ce palais et son fort impressionnent de par leur architecture et leur histoire. Au pied de ces monuments, les anciennes écuries des éléphants ont été réaménagées en des hôtels bon marché, des logements certes insolites, mais dont le confort est irréprochable. Dans ces petites auberges, vous aurez le privilège de goûter à la gastronomie locale le temps d’un dîner aux chandelles.

À Bundi, hormis les nobles Rajputs et les animaux de la ferme, votre voisinage comprendra des singes. Par chance, vous verrez quelques-uns gambader sur les toits de la ville, mais si vous désirez vraiment les rencontrer, dirigez-vous vers les collines environnantes. Tandis que vous vous baladerez sur les allées bordant les remparts, les singes quant à eux sautilleront de melon en melon au dessus des fortifications. Avec un bâton, accessoire indispensable lors d’une randonnée à Bundi, amusez-vous à taper dans le sol pour attirer leur attention tout en veillant à ne pas les apeurer. Si vous n’avez pas le cœur à jouer avec les animaux, admirez plutôt le panorama idyllique de la contrée. Telle une version miniature de Jodhpur, la ville bleue se dévoile à vous dans toute sa splendeur. Ce sont les maisons des brahmanes qui offrent cette teinte à la cité. Dans une région soumise à un climat de steppe, le bleu est censé atténuer la chaleur tout en protégeant des moustiques. De retour en ville, vous retrouvez cette atmosphère enchanteresse dans les petites ruelles sillonnant Bundi. Profitez d'un moment pour assouvir vos rêves d’évasion et de dépaysement, au calme, bien à l’abri des colporteurs des grandes agglomérations indiennes.

Après avoir visité le fort, le palais et les remparts, une fois vos envies de flânerie assouvies dans les ruelles, après vous être présenté aux primates et aux bovidés, il est temps de s’adonner à un petit shopping de souvenirs. Au Sadar Bazar, les échoppes vous réservent le meilleur chaï de toute l’Inde, mais également une pléthore de produits artisanaux qui ne manqueront pas d’égayer votre maison.

Climat

Bundi connaît un climat de steppe classifié BSh selon la carte climatique de Köppen-Geiger. Sur toute l’année, les précipitations y sont plutôt faibles, affichant une moyenne de 772 mm. Côté température, la moyenne est de 26.5 °C.

Comment s'y rendre

Même si elle n’est pas traversée par les lignes principales de chemin de fer, Bundi dispose au moins d’un train quotidien pour rejoindre Chittorgarh, Udaipur, Delhi et Agra. Par voie routière, la ville se situe à une heure en voiture de Kota où vous trouverez d’autres trains pour Delhi et Jaipur. Il vous suffit de vérifier les horaires disponibles auprès des services dédiés.

Comment se déplacer

La meilleure façon de se déplacer à Bundi est de marcher. Dans ce sens, prévoyez les chaussures adaptées, un chapeau et un bâton pour la randonnée.

Que faire à Bundi ?

  • Visiter le fort de Bundi
  • Partir à la rencontre des singes dans les collines
  • Boire un chaï avec les villageois
  • Se dépayser au cœur des ruelles pittoresques
  • S’adonner au shopping au Sadar Bazar, etc.
5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968