Visite guidée du Taj Mahal pour les photographes

Visite guidée du Taj Mahal pour les photographes

04 mars 2020

Qui n’a jamais rêvé de venir en Inde sans découvrir la beauté unique du Taj Mahal ? Les voyageurs sont s’accord sur ce point : cette tombe-jardin est le plus beau trésor de l’architecture moghole et en même temps le plus parfait témoignage de la toute-puissance de l’empire musulman. Avant de visiter le Taj Mahal, découvrez nos conseils et astuces pour capturer en photo le célèbre mausolée.

Pour la petite histoire…

Quand Mumtâz, la troisième épouse de Shah Jahan, rendit l’âme en 1631, l’empereur n’a pu être consolé de son deuil. Pour immortaliser leur amour, il donna l’ordre de bâtir un mausolée. Shah Jahan fit appel à des architectes, des orfèvres, des sculpteurs et des ingénieurs qualifiés originaires d’Europe et de l’Asie centrale. Le résultat fut une sublime construction en marbre blanc reposant sur une base en grès rouge, parée de 4 minarets et d’un dôme central de 74 mètres. Désigné comme « une larme solitaire posée sur la joue du temps » par le poète Tagore et figurant parmi les sept merveilles du monde moderne, le Taj Mahal est un monument d’exception qui ne saurait décevoir les amateurs de pierre ou de photographie.

Au cœur d’Agra, à trois heures de route de New Delhi, le mausolée se dresse au bord de la rivière Yamuna. Le chantier a commencé en 1632 et prit fin en 1648.

Éviter à tout prix la foule

  Visite guidée du Taj Mahal pour les photographes  

Le Taj Mahal (littéralement « Palais de la couronne ») est à l’Inde ce que la chapelle Sixtine est à l’Italie. Un site que tout photographe qui se respecte doit visiter ! Cela dit, entre 10 000 et 15 000 visiteurs s’y rendent chaque jour. Pas besoin d’être un pro de la photo pour réaliser que le beau marbre blanc perdra son charme s’il y a trop de monde. Un conseil : il ne faut sortir votre appareil photo qu’aux heures où la place est déserte ou fréquentée par le moins de touristes possible.

La bonne saison pour se rendre au Taj Mahal

Nous sommes fermes à ce sujet : l’hiver est à déconseiller si vous souhaitez avoir une vue unique du Taj Mahal. Malgré la clémence de la température, le ciel est enveloppé d’un brouillard épais qui cache entièrement l’édifice et ne permet guère de faire ressortir son marbre blanc. Les pires mois à éviter sont décembre, janvier et février.

L’été, il règne une chaleur accablante (entre 20o C et 37o C) à Agra. À éviter également.

Pour rendre hommage à cet héritage moghol, la saison recommandée est le printemps, qui débute en avril et se termine en juin, ou l’automne, de septembre jusqu’au début du mois de novembre.

Meilleur moment pour la photographie du Taj Mahal : lever de soleil et coucher de soleil

Le site du Taj Mahal est ouvert aux visiteurs tous les jours, sauf le vendredi. Les heures de visites vont de 6 h du matin à 19 h du soir. Les touristes étrangers doivent payer un droit d’entrée de 1 000 Rp, soit l’équivalent de 12,56 €.

Pour une photo pleinement réussie du Taj Mahal, je vous conseille de partir dès l’aube. Attention à ne pas vous présenter à la mauvaise porte. La porte Est est investie par un cortège de cars de vacanciers, tandis que la porte Sud n’ouvre que plus tard. Il faut choisir la porte Ouest et s’y pointer bien longtemps avant l’ouverture de l’enceinte. Si vous arrivez à 8 h 30, difficile d’éviter le flot de touristes qui gâchera votre rendu photographique.

Partir tôt permet d’améliorer la qualité de l’image en profitant de la lumière rosée du matin. La marqueterie de pierre du mausolée se dégage nettement, éclairée par le soleil levant.

La visite est tout aussi magique au coucher du soleil. Le Taj Mahal est d’une beauté saisissante lorsque son dôme en marbre blanc est baigné par le crépuscule, avec des jeux d’ombre et de lumière. Seul souci : la place est bondée à cet instant, et la longue file de touristes apparaîtra sur la photo.

Les meilleurs points de vue pour photographier le Taj Mahal

  Visite guidée du Taj Mahal pour les photographes  

Pour visiter le Taj Mahal à faible prix tout en s’assurant d’un point de vue unique, l’astuce est d’explorer seulement sa partie extérieure. En plus, cela vous évitera d’affronter la houle incontrôlable de touristes.

De l’autre côté de la rivière Yamuna, les photographes auront une vue splendide sur le Taj Mahal. Direction les jardins de Mehtab Bagh (compter 200 Rp, soit 3 €/pers.), un parc boisé d’environ 14 ha qui fait face au mausolée. Vous pouvez être sûr d’obtenir une belle image à condition que le soleil soit au rendez-vous !

Autre astuce : faites une promenade en bateau sur la rivière, à la manière d’une dame de la cour du xviie siècle, puis descendez jusqu’au pied de la mosquée.

Sur l’aile est du Taj Mahal, on trouve une tour de guet abandonnée peu pratiquée des touristes. C’est aussi un des meilleurs postes pour photographier l’immense mausolée funéraire.

Règlementation concernant la photographie

Il y a une seule règle applicable pour tous les visiteurs : le port de sac à dos ou de sac photo est défendu. Mettez le strict minimum dans vos affaires. Votre portable, votre porte-monnaie, un châle, des lunettes de soleil, un appareil photo, de l’eau et un léger casse-croûte. La cigarette, l’alcool, les stylos, les briquets et les objets high-tech à part le téléphone sont défendus.

L’intérieur du site n’est pas accessible à la photographie. Gare aux contrevenants !

Le mausolée de marbre blanc, la grande porte « Darwaza-i-rauza » qui donne le passage aux jardins et la porte d’entrée de la mosquée sont les attractions présentant le plus d’intérêt photographique. Les amateurs de tours, de bas-reliefs et de motifs floraux passeront un happy hour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 46