Le "Train Magique" pour sauver des vies

Le "Train Magique" pour sauver des vies

01 mars 2019

Le train Lifeline Express, surnommé "Train Magique", parcourt le territoire indien pour proposer des soins gratuits aux populations rurales. Équipés de salles d'opérations et de matériel médical dernier cri les médecins et infirmiers du bord ont, en 27 ans d'existence, sauvé la vie de plus d'un million de personnes.

Opérant à travers le vaste réseau de chemins de fer indien, le train Lifeline se déplace de villes en villes par les voies d'évitement et s'arrête une semaine dans chaque gare pour proposer aux habitant locaux des opérations chirurgicales et des soins dispensés par des professionnels du Sous-continent. L'équipe de cet hôpital ambulant propose dans la majorité des cas des services surpassant la capacité des centres médicaux locaux. Lancé en 1991 par la fondation Impact India, le train a accueilli plus de 80.000 chirurgiens et des centaines de milliers d'infirmiers. Les opérations permettent entre autre de restaurer la mobilité, l'audition, la vue. Le train compte aujourd'hui sept grands wagons après l'ajout de deux d'entre-eux en 2016 dans l'optique de lutter contre le cancer et les maladies infantiles. D'autres véhicules similaires ont depuis vu le jour en Afrique du Sud, ou en Chine.

  Le "Train Magique" pour sauver des vies  

À la pointe de l'équipement 

Lifeline n'est pas le premier train du genre. Loin de là. Les guerres ont d'abord vu naître ce concept. Celle de Crimée en 1855 a été le théâtre de massacres. L'armée britannique profitait des lignes de chemin de fer pour approvisionner les soldats en vivres et munitions. Les trains alors utilisés ont également servis pour rappatrier les blessés dans les bases. Des soins étaient alors prodigués mais le matériel et l'expertise des neo-infirmiers n'étaient pas des plus adaptés. L'idée a été récupérée en 1861, lors de la guerre de Sécession aux États-Unis, puis pendant la campagne d'Italie ou la guerre franco-prusse. Mais les trains n'étaient à la base pas équipés pour soigner les blessés. Une solution de secours.

À partir de la Première Guerre mondiale, ce type de véhicule est affrêté exclusivement de façon médicale. Lors de la Première Bataille d'Ypres notamment, où en un mois seulement, les Britanniques ont envoyé des centaines de trains médicaux pour secourir 100.000 soldats au front. L'histoire s'est répétée à grande échelle cette fois-ci lors de la Seconde Guerre mondiale, où tous les pays s'organisaient sur les chemins de fer locaux pour soigner les blessés de guerre. L'idée s'est peu à peu essouflée avec l'arrivée des transports aériens.

Pendant plus d'un siècle, ces locomotives médicales n'étaient affrêtées à 100% que lors des guerres. Lors de crises absolues. Malte, qui après la Seconde Guerre mondiale a laissé tourné ces véhicules dans le pays, est une exception. Mais le Lifeline est finalement le premier train-hôpital du monde équipé de la sorte, et fonctionnant quotidiennement. Un matériel dernier cri, des technologies médicales en vogue, qui permettent aux médecins de dispenser des soins d'une qualité inégalable lors d'une telle situation.

Thibault Bourru

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec
Commentaire *
Nom *
Adresse de messagerie *

Bonjour

Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968

Bonjour

laissez votre message ici
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968