Top 5 des treks au Ladakh

Situé à l’extrême nord de l’Inde, le Ladakh est réputé pour ses treks en Himalaya, aussi époustouflants les uns que les autres ! Ce n’est pas pour rien qu’on surnomme cette région, le« petit Tibet indien » ! Entre les cols vertigineux, les paysages lunaires, les monastères, les villages authentiques, les populations nomades, les lacs glacés en hiver… L’Himalaya indien fait le bonheur de tous les adeptes de randonnée et de nature ! Découvrez notre top 5 des treks du Ladakh qui feront de votre passage en Inde, un voyage inoubliable…

1. La MarkhaValley

Situé dans le parc national d’Hemis, c’est sans doute le trek du Ladakh le plus populaire. Il faut dire, que ce sentier rassemble de nombreux atouts. Il est en effet idéal pour allier beauté des paysages et rencontre avec la population locale nichée dans des villages authentiques. Et pour les passionnés d’animaux sauvages, vous pourrez peut-être croiser le chemin du fameux léopard des neiges… À la clé de ces quelques jours de marche ? La visite du célèbre monastère d’Hemis ! De quoi finir le trek en beauté…

Partez 14 jours dans la Vallée de Markha : Randonnée dans la Vallée de Markha

2. Le haut plateau de Changthang

Découvrir la vie des nomades. C’est ce que vous propose le trek de Changthang. Et pour cause, les immenses plateaux d’altitude du Rupshu, situés à quelques encablures de la frontière chinoise et tibétaine, sont le refuge d’un peuple nomade et isolé. Ce sont les Changpa, un groupe ethnique qui vit essentiellement de l’élevage de chèvres et de yacks. Côté nature, le trek est un parfait concentré de paysages : région parsemée de lacs, plaines à perte de vue, vallées démesurées, hauts cols, paysages lunaires… La diversité est épatante !

3. La Nubra Valley

Voilà un trek haut en couleurs. Connue comme étant la vallée des fleurs, elle offre un paysage tout en contraste. Culminant à plus de 3000 mètres d’altitude, la vallée de Nubra allie le panorama désertique du Ladakh aux paysages verdoyants des forêts de peupliers et de saules. Et si son nom fait honneur aux fleurs, c’est parce qu’elle contient de nombreux champs de roses ! Mais ce qui fait la réputation de ce trek, c’est la fameuse route de Leh vers Hunder, qui faisait partie de l’ancien réseau de la route de la soie. Cette dernière vous mènera sur le col de Khardung, la plus haute route carrossable du monde, perchée à 5602 mètres… Rien que ça !

4. La grande traversée du Zanskar

Avis aux randonneurs expérimentés, voici un trek des plus sportifs ! La raison ? Il offre une succession de cols à l’altitude vertigineuse ! Le dépaysement est garanti dans cette région isolée et le temps semble se figer lors de ce trek intense. Au delà de l’exercice physique, la grande traversée du Zanskar vous invite à vous arrêter dans des petits villages d’altitude où vous partirez à la rencontre des Zanskaris. Sans oublier la découverte d’incroyables monastères dont certains sont vieux de plus de cent ans…

5. La rivière du Chadar

On termine notre top 5 des treks du Ladakh avec une expérience et pas des moindres… Car si vous aimez les sensations fortes,vous allez être servi ! Le trek se situe, une fois de plus, dans la région du Zanskar. Mais plutôt que de randonner sur les cols, c’est sur la rivière gelée que ce trek vous emmène. Une expérience inédite qui marque à jamais ! Vous y rencontrerez sûrement les Zanskari qui, pour se rendre à Leh, la capitale du Ladakh, n’ont d’autres choix que d’emprunter la rivière gelée du Chadar. En effet, la région du Zanskar est inaccessible durant 8 mois à cause des fortes chutes de neige. Alors, prêt pour l’aventure ?

Florine Dergelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *