Madhya Pradesh

Madhya Pradesh est un État de l’Inde centrale. Il partage ses limites avec l’Uttar Pradesh, le Gujarat et le Rajasthan. Revue de détail sur les divers atouts de la province.

Introduction

Madhya Pradesh est, derrière Chhattisgarh, le deuxième plus vaste État indien. Sa situation géographique au centre de l’Inde plaide en sa faveur, la destination étant très pratique et pas chère à visiter. Pays gâté par la nature, qui offre de splendides paysages de carte postale. Haut-lieu de l’hindouisme, où le culte de Shiva inspire les mœurs de la vie quotidienne. Peuple aux traditions attachantes, qui exprime leur passion et leur fierté dans la cuisine Mughlai, l’art tribal Gond et les articles de textile. Tant pour sa nature généreuse que pour son patrimoine culturel hors du commun, Madhya Pradesh est une destination de choix lors d’un séjour en Inde. Ne perdez plus un instant pour acheter votre billet d’avion pour Madhya Pradesh.

Histoire

L’État de Madhya Pradesh proprement dit fut créé en 1956. Les enquêtes archéologiques prouvent que la cité a existé environ 2 000 ans avant J.-C. Ainsi, les grottes secrètes de Bhimbetka donnent un riche aperçu de la manière dont les premiers Indiens ont vécu et gagné leur subsistance à l’âge de pierre.

Les sites chalcolithiques à l’ouest de l’État conservent les souvenirs de cette lointaine période. Les voyageurs seront enchantés d’y repérer des instruments en cuivre ou en pierre appartenant à la civilisation Malwa : c’était entre 1800 et 1500 ans avant J.-C., lorsque les Indiens vivaient exclusivement des produits de la récolte, du gibier et de la pêche. La culture Malwa se distingue par l’artisanat et le tissage, avec les tissus rouge éclatant aux motifs de chocolat.

De l’an -600 à l’an -400, Ujain – ainsi s’appelait initialement Madhya Pradesh – a été le cœur historique du royaume d’Avanti, de Karusha, de Dasarna et de Nishada avant d’être occupé par les Mauryas.

Entre le ive et le ve siècle, la prise de la ville par les Guptas a été suivie d’une période de développement exceptionnelle. Les dynasties Parivrajaka et Uchchhakalpa ont dirigé une grande partie de l’Inde centrale, faisant d’Ujain un haut-lieu de l’hindouisme et du bouddhisme.

Le Moyen-âge vit la montée en puissance des clans Rajputs. Les rois de cette époque se signalèrent tant par leurs victoires militaires que par leur soutien aux activités artistiques. Tandis que la région Malwa des Paramaras était un foyer littéraire de premier ordre, le Khajurâho des Chandelas était connu pour ses sanctuaires de grès ornés de ravissantes sculptures, où les divinités de la saga hindoue sont au rendez-vous. Le temple shivaïte Kandariya Mahadeva, considéré comme leur plus brillante réalisation, a été construit vers le xie siècle, avant que les puissances voisines n’aient commencé à envahir le royaume. Vers l’an 1183, le souverain Chahamana du Rajasthan mit fin au règne des Chandelas.

À la chute de la dynastie des Chandelas, Ujain tomba tour à tour aux mains des sultans de Delhi, des sultans de Malwa et de l’Empire moghol. De 1720 jusqu’en 1760, les Marathes ont imposé leur prééminence.

Les Anglais ont pris le contrôle de tout le sous-continent indien au xix e siècle ; les principautés d’Indore, de Bhopal, de Rewa et de Nagpur et les autres petits royaumes devinrent des États princiers de l’Inde britannique. En 1947, la Couronne britannique octroya la liberté à l’Inde et au Pakistan.

Ainsi fut constitué l’Etat du Madhya Pradesh. Bhopal en est la capitale officielle, la ville la plus importante étant Indore où vivent un peu moins de 2 millions d’habitants.

Aujourd’hui

Madhya Pradesh se positionne comme un grand centre économique de l’Inde. La population s’élève à 75 millions d’habitants répartis dans 52 districts. L’agriculture ne joue plus qu’un rôle effacé, cédant le pas aux industries agro-alimentaires et textiles.

Le tourisme est en nette progression, avec les villes-musées comme Bhopal, Indore ou Gwalior qui témoignent de la grandeur de l’État à l’époque des Rajputs ou des Moghols. Les temples de Khajurâho attirent, par ses fameuses statues érotiques, des visiteurs issus du monde entier. Outre la visite patrimoine, Madhya Pradesh offre de nombreuses possibilités d’excursion, de safari, de shopping et d’activités en plein air.

À voir et à visiter

Madhya Pradesh regorge de lieux d’intérêt que tout touriste qui se respecte devrait visiter.

Les temples de Khajurâho

Figurant au patrimoine de l’Unesco, le groupe de monuments de Khajurâho est le numéro un des attractions à visiter absolument à Madhya Pradesh. Fondée entre 950 et 1050, la vieille capitale des Chandelas comptait à l’origine 85 temples hindous et jains ; pillés au xvie siècle par les forces musulmanes d’Akbar, ils ont été livrés à l’abandon et mangés par la jungle avant d’être redécouverts en 1838. Il n’en subsiste plus que 22 temples, dont la beauté inégalée vaut franchement le détour.

Le sanctuaire de Lakshmana, lesanctuaire de Kandariya-Mahadeva et le sanctuaire de Devî Jagadambâ sont les plus impressionnants. Les idoles du panthéon hindou y sont réunies au complet. Le temple est basé sur un plan carré, avec une longue chaîne de salle à colonnes et un dôme en pain de sucre. À l’intérieur comme à l’extérieur, les murs sont recouverts de statues de divinités, de jolies nymphes aux formes généreuses et de couples d’amoureux en plein acte sexuel, qui ont rendu l’ensemble de monuments du Khajurâho célèbre dans le monde entier.

Les lieux saints

Le tourisme à Madhya Pradesh est inséparable de la visite des lieux sacrés. À part les temples de Khajurâho, les autres sites dignes d’intérêt sont :

- le Sânchî Stupa : le temple bouddhique de Sanchi (no 17) est le premier exemple du genre en Inde. Datant du v e siècle, le stupa est emblématique de l’époque des Guptas qui est associée à l’apparition de l’architecture et de la sculpture ;

- le temple de Mahakaleshwar : ce lieu de culte notable compte parmi les 12 retraites les plus sacrées de Shiva. Vous ne serez pas déçus d’assister au bhasm aarti, un rituel spécifique au temple, qui n’est pratiqué nulle part ailleurs.

- le temple de Laxmi Narayan : créé par un riche négociant en hommage à Laxmi, la déesse indienne de la richesse, le temple est un havre de quiétude idéal pour se recueillir et se promener loin de la foule. Juché sur un tertre rocheux, il offre une vue saisissante sur la vieille ville de Bhopal.

- les mosquées de Bhopal : la capitale accueille la plus grande mosquée de l’Inde : le Jama Masjid, désignée également sous le nom de Taj ul Masjid. Avec sa façade en rose rehaussée de trois dômes circulaires et de deux minarets de dix-huit étages, la bâtisse est l’un des plus beaux joyaux de l’architecture moghole. Vous pouvez poursuivre votre promenade par la Moti Masjid ou la Sufia Masjid.

Les parcs nationaux

Non content du tourisme de pèlerinage, Madhya Pradesh joue la carte de la nature pour séduire les touristes et les encourager à prolonger leur séjour. Safari ? Balade dans la brousse ? Chasse aux oiseaux ou expérience au plus près de la nature sauvage ? Voici les parcs naturels à ne pas manquer :

- la réserve faunique de Van Vihar : d’une étendue de 445,21 hectares, le parc de Van Vihar est un but d’excursion apprécié des familles. La jungle est luxuriante, menant à un lac qui accueille un rassemblement extraordinaire d’oiseaux.

- le parc national de Bandhavgarh : si difficile d’accès soit-il, ce parc obtient la faveur des passionnés de safari ; il constitue le meilleur camp de base pour observer les tigres et les oiseaux sauvages. La flore est dominée par des arbres à feuilles caduques.

- le parc national de Kanha : voici une adresse bien connue des amoureux de la nature en vacances dans l’Inde centrale . Les verdoyantes prairies, les forêts de sal et de bambous et les lacs grouillant d’oiseaux composent un cadre naturel spectaculaire. Le parc sert d’habitat naturel aux cerfs des marais, aux ours paresseux et aux tigres du Bengale.

- le parc national de Pench : ceux qui ont lu le Livre de la jungle, auquel le parc a fourni de cadre historique, se rendront compte de son incroyable biodiversité sauvage. La réserve naturelle de Pench est the place to be pour voir les léopards, les tigres et les chiens sauvages. Les amateurs d’ornithologie seront également comblés.

Les sites historiques

Envie d’histoire et d’épopées guerrières ? Votre demande sera amplement satisfaite en explorant les sites ci-après :

- le fort Gwalior : accrochée au sommet d’une colline, la forteresse de Gwalior, encadrée de tours et de remparts, a gardé un visage médiéval. Elle abrite le palais Teli-Ka-Mandir, le palais Man Singh et le musée archéologique. Un but de visite recommandé pour les touristes à la recherche d’histoire et d’authenticité.

- le Jahaz Mahal : construit au xve siècle, le palais Jahaz Mahal rappelle l’âge d’or des sultans de Delhi dans la région de Mandu. Il faisait office de harem où les sultans emprisonnaient leurs concubines. Le Jahaz Mahal est un lieu enchanteur pour son cadre idyllique au bord de l’eau, ses fontaines et ses cascades.

- le Jahangir Mahal : ce superbe palais moyenâgeux se dresse dans la vieille ville d’Orchha, près de la rivière de Betwa. La façade ocre jaune du palais se reflète sur les eaux paisibles de la rivière.

- la tombe de Hoshang Shah : bâtie en l’honneur du premier roi de Malwa, la tombe-jardin, pourvue de châtris et de portes aux motifs de lotus, est l’une des plus belles réussites de l’architecture afghane.

- les abris rocheux de Bhimbetka : ce site archéologique de première importance est niché au pied de la chaîne de Vindhya. Les gravures rupestres donnent une idée du mode d’existence des premiers Indiens : scènes de chasse ou de cueillette, silhouettes d’éléphants, de tigres ou de paons, peintures représentant les moissons…

Choses à faire absolument

En plus des points d’intérêt mentionnés plus haut, Madhya Pradesh offre beaucoup à faire et à expérimenter pendant vos vacances :

- capturer en photo le tigre royal du Bengale ;

- camper une nuit au parc de Kanha et se réveiller au bruit de la faune sauvage ;

- s’enivrer de l’ambiance folklorique locale en participant à un festival : la grande nuit de Shiva, le Ram Navami, le festival Pachmari ou le festival Malwa ;

- profiter d’une activité en plein air sur la rivière Orchha : rafting, kayak ou simple promenade en bateau ;

- prendre un bol d’air pur à la station de montagne de Panchmarhi ;

- essayer les plats Mughlai, qui marient les préparations asiatiques et iraniennes à la cuisine moghole médiévale : kebab, khichri, pilaf, etc.

Quand y aller ?

Madhya Pradesh jouit d’un climat chaud et sec. L’été (mars à juin) se caractérise par des températures extrêmement brûlantes, mai étant le mois le plus chaud. Il est malavisé de visiter Madhya Pradesh en cette saison. Mieux vaut fixer la période de vacances en hiver, entre octobre et mars, lorsque le soleil est plus doux et les conditions météorologiques plus clémentes.

Cela dit, si vous n’êtes pas sensible à la chaleur, l’été est une occasion propice pour se mettre à la trousse des mammifères sauvages. La sècheresse oblige la faune à quitter leur tanière et à se rassembler autour des points d’eau.

Comment y venir ?

Madhya Pradesh est facile d’accès par sa proximité avec l’Uttar Pradesh, le Rajasthan, le Maharashtra et le Chhattisgarh. Selon vos envies et vos possibilités budgétaires, vous pourrez emprunter l’avion, le train ou la voiture.

- par air : l'aéroport international Raja Bhoj de Bhopal et l'aéroport international Devi Ahilyabai Holkar d'Indore accueillent principalement les vols étrangers. Khajurâho, Jabalpur et Gwalior disposent également d’aérodromes reliés aux destinations majeures du pays ;

- par route : si vous voyagez au départ de Delhi ou de Mumbai, vous pourrez prendre les bus inter-États ;

- par rail : le train constitue le moyen de transport le moins cher pour arriver à Madhya Pradesh. Outre Bhopal, les autres stations de chemin de fer se trouvent à Indore, Katni, Ujain, Jabalpur, Itarsi et Ratlam.

5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968