Bengale Occidental

Le Bengale-Occidental est un État de l’Inde situé dans la partie nord-est du pays. Voisin du Népal et du Bhoutan, il partage ses frontières avec les États de Bihar, Odisha, Jharkhand, Sikkim, Assam. Rideau sur les attraits de cette destination.

Partir au Bengale-Occidental n’est pas une évidence pour les voyageurs européens. Loin des grands flux touristiques du Rajasthan ou de Delhi, cet État se distingue par la diversité de ses sites naturels. Les jardins de thé parfumé de Darjeeling, la forêt de mangroves des Sundarbans, les rhinocéros de Jaldapara sont les fleurons du tourisme vert. Les plages côtières de Mandarmani seront un coup de cœur pour les baigneurs et les amateurs de farniente. Le tour des monuments de Kolkata est également une attraction à part entière pour découvrir l’histoire de l’Inde comme dans un livre ouvert. En choisissant de partir pour Bengale-Occidental, vous reviendrez satisfait de vos vacances en couple ou familiales en Inde.

Histoire

Le Bengale a été habité depuis des milliers d’années, les premiers peuples étant des groupes de riziculteurs. Autrefois, le Bangladesh, le Bengale-Occidental, Tripura et la vallée de Barak formaient une seule et même contrée. La région changea de mains à maintes reprises au cours des vicissitudes de la guerre.

En raison de son ouverture maritime, le Bengale était à la fois un poste de guet et un port commercial d’importance dans le sous-continent indien. Durant les premiers siècles, les Mauryas, les Guptas, les Palas, les Chandras et les Senas se sont battus pour prendre le contrôle du Bengale.

Le xvie siècle fut marqué par la montée en puissance des Moghols. Après avoir mis un terme au sultanat islamique de Nasrat Shah à la bataille de Gaghra, Babur – le fondateur de l’empire moghol – s’empara du Bengale. Durant deux siècles, la province connut des vagues de prospérité sans précédent ; Dacca, la capitale, s’enrichissait du trafic de la soie, du coton et des produits vivriers. Heureuse époque, où le Bengale était l’un des plus grands centres commerciaux de l’Asie, s’étendant jusqu’aux frontières du Bengladesh actuel.

Après la chute de l’empire moghol au xviiie siècle, le Bengale fut livré à la merci des Marathes, des Perses et des Afghans. Les Nababs du Bengale ont dirigé la région sous les ordres des Anglais jusqu’en 1773, où le gouvernement britannique procéda à la colonisation directe.

L’État indien du Bengale-Occidental a été fondé en 1950, trois ans après la fin du joug britannique. La région a fait l’objet d’un redécoupage administratif : la partie orientale est devenue une possession pakistanaise tandis que l’État de Cooch Behar a été rajouté à ses territoires. L’ancien comptoir français de Chandernagor a été intégré au Bengale en 1955.

Aujourd’hui

Le Bengale Occidental est situé à l'Est de l'Inde. Il compte 75 millions d'habitants pour une superficie de 87853 km². Ici on y parle le bengali.

La région du Bengal est dominée au nord par la chaine de l’Himalaya et au sud par d’immenses plaines verdoyantes, qui s’explique notamment par l’immense delta formé par le Gange et le Brahmapoutre qui se jette dans le Golfe du Bengale.

Le Bengal est reconnu pour être la région de naissance de nombreux intellectuels et artistes ce qui en fait l’un des centres culturels du pays.

La capitale et la plus grande ville est Calcutta ou Kolkata. Avec une population de 14,1 millions d’habitants, elle est la septième métropole du monde. Surnommée également ville de la joie, elle abrite une intense vie culturelle et constitue le siège des institutions sportives, cinématographiques et scientifiques de l’Inde.

Principaux points d’intérêt

  • Kolkata

La capitale se voit aujourd’hui en plein renouveau, en laissant derrière elle l’image de la ville misérable et déchirée par la guerre qui a inspiré la charité de Mère Theresa. Beaucoup de sites intéressants se trouvent à proximité : outre la magnifique cathédrale Saint-Jean, qui fut l’église officielle de l’empire coloniale britannique, vous admirerez le fort William, l’église Saint-Paul et la Victoria Mémorial.

  • Nature

- le parc national des Sundarbans : à bord d’un bateau, flânez au milieu des forêts de mangroves où l’eau douce, les estuaires et les lagons forment un écosystème unique au monde. Réserve de biosphère saluée par l’Unesco, le parc national des Sundarbans sert de refuge pour les tigres, qui tapissent à l’ombre des palétuviers, et pour d’autres espèces animales comme le dauphin du Gange, le cobra royal ou les tortues de mer qui viennent pondre leurs œufs sur le littoral ;

- le parc national de Jaldapara : si la science des oiseaux vous attire, c’est le meilleur sanctuaire animal pour satisfaire votre passion. Le parc est l’un des rares habitats du florican du Bengale et de l’aigle de Pallas, un planeur accompli qui pêche les gros poissons des rivières. Les autres espèces dominantes sont le rhinocéros unicorne et l’éléphant d’Asie.

- le train de jouets Darjeeling : cette habile invention des Britanniques sillonne les falaises et les montagnes pittoresques de l’Himalaya. L’envie d’exploiter les ressources naturelles fit naître des prodiges !

- la colline du tigre (Tiger Hill) : une vue panoramique récompense les touristes, après l’ascension du promontoire : le mont Everest, le mont Kanchenjunga et les collines enneigées de l’Himalaya regroupés ensemble sous une étonnante perspective !

  • Culture

- Chandernagor : à 30 km de la capitale, Chandernagor a quelque chose à offrir aux passionnés de villes-musées. Cet ancien port marchand est bordé d’élégantes demeures coloniales cachées sous les palmiers. Une promenade le long des berges de Hooghly est indispensable pour s’imprégner de l’atmosphère de la vieille ville. Attardez-vous auMusée, à l’Institut français ou au château de Goretty, merveilleusement suspendu sur un promontoire ;

- Bandel : la ville était autrefois un comptoir portugais, ce que témoigne la Basilique du Saint-Rosaire qui servait de logement et de salle de prière pour les moines augustiniens. L’inscription sur la pierre d’angle de l’église date de 1599, faisant de celle-ci la première église chrétienne du Bengale ;

- Shantiniketan : à 4 heures de route de Kolkata, Shantiniketan est une cité universitaire à laquelle est associé le nom de Tagore, le géant de la poésie et de la littérature bengali. Parmi les sites intéressants, faites un saut au Kala Bhavan, une célèbre école d’arts visuels qui expose des œuvres de peinture et de sculpture d’ici et d’ailleurs. Le complexe Uttarayan, qui abrite les cinq maisons de Tagore, propose un passionnant plongeon dans l’univers du poète. Sinon, promenez-vous dans les boutiques d’artisanat où les poteries, les broderies et les produits de tissage sont légion ;

- Bishnupur : lors d’un séjour au Bengale-Occidental, réservez-vous une halte à Bishnupur dont les temples en argile aux somptueuses fresques, les ouvrages en poterie et les saris de soie font la fierté de tout le Bengale. Une destination idéale si vous aimez l’histoire et l’authenticité.

Choses à faire absolument

Voyager au Bengale renvoie à un séjour actif. Un large bracelet d’activité permettra d’occuper et de distraire les touristes :

- Photographier le tigre de Bengale, la vedette de la faune bengali ;

- Programmer un safari inoubliable au parc national de Jaldapara ;

- Assister au Durja Puja, le festival le plus célèbre de l’État ;

- Visiter les villages et les magnifiques jardins de thé de Darjeeling ;

- Faire une croisière sur la rivière Hooghly, bordée d’un chapelet de demeures anglaises, françaises, danoises ou portugaises qui témoignent du passé colonial de la ville ;

- Vibrer sous la musique des Bâuls, les chanteurs de rue du Bengale ;

- Profiter d’une détente en bord de mer sur le littoral de Digha Beach.

Quelle est la meilleure période pour y aller ?

A la différence des affairistes qui voyagent au Bengale-Occidental en toute saison, les touristes se doivent de considérer les relevés météorologiques pour profiter au maximum de leur séjour. Sachez que le Bengale jouit d’un climat tropical, avec des variantes géographiques du nord au sud et dans les régions montagneuses.

De mars à juin, la chaleur règne impitoyablement, accompagnée de pluies plus ou moins fréquentes dans les régions de la plaine gangétique. La température ne descend pas en deçà de 26oC et peut monter à 45 oC. Il est donc malavisé de partir au Bengale en plein été, exception faite des voyages pour motif d’aventure à Darjeeling ou à Jalpaiguri . En raison de l’influence montagneuse, la température estivale de Darjeeling se stabilise autour de 15o C, contre 2o C en hiver.

Les premières pluies surviennent en juillet. Les mois de juillet à septembre sont marqués par la mousson.

L’hiver s’étend de mi-novembre jusqu’en fin mars. Les régions du plateau occidental bénéficient d’une fraîcheur agréable (entre 9o C et 16o C). C’est donc la saison de prédilection pour faire un voyage touristique à Bengale-Occidental.

Comment y aller ?

Pour aller à Bengale-Occidental, les voyageurs se trouvent en présence d’un large choix de transport :

- l’avion : L’État compte deux aéroports principaux, à savoir l’aéroport de Netaji Subhash Chandra Bose , situé à 39 km du centre de Kolkata, et l’aéroport de Bagdogra, situé dans la ville du même nom. Seul le premier aéroport accueille les vols internationaux. Les compagnies aériennes qui relient Kolkata aux grandes villes d’Europe sont Air India, British Airways, Air-France, Thai Airways, Emirates, Qatar Airways, et bien d’autres ;

- la route : venir au Bengale-Occidental par voie routière est très simple et pratique. L’État jouit d’un réseau d’autoroutes qui le connecte au Bhoutan, au Népal et au Bangladesh, ainsi qu’aux grandes villes indiennes. Les vacanciers ont le choix entre les bus privés ou publics, ou encore les taxis qui sont reconnaissables à leur couleur jaune.

- le train : les touristes peuvent prendre le train à grande vitesse, le train express ou le train des voyageurs. Kolkata abrite les deux principales stations ferroviaires de l’État : la station de Howrah et celle de Sealdah. Voyager par rail est un moyen de réduire vos frais de voyage si vous partez de Delhi, Mumbai, Chennai ou Bangalore.

5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968