Monastère de lingshed

Monastère de Lingshed

Le Lingshed Gompa fait partie des plus anciens monastères de l’Inde. Il loge dans la région du Ladakh, entre des montagnes et des roches colorées. C’est un parfait point de chute pour apprécier une retraite au calme, sous le signe de la spiritualité.

Histoire

Le village de Lingshed est habité depuis près d’un millier d’années. Il fut initialement connu comme une zone de chasse, d’où il tire son nom. Plusieurs monastères bouddhistes, dont le monastère Kadampa et le monastère Drukpa Kagyu, vinrent le jour dans la contrée.

Dans les années 1440, le monastère de Lingshed fut fondé pour l’école Geluk par Zangpode Changsems Sharab, un adepte du précepteur tibétain Je Tsongkhapa. Selon la légende, après avoir établi les monastères de Karsha et de Phugtal, Sherab Zangpo se mit à parcourir le sud de Lingshed. Au cours de son expédition, il vit une lumière briller sur une roche de la colline de Lingshed. Il décida alors de construire un chorten autour de la pierre. Quelques années plus tard, le lieu devint la base du sanctuaire central de Kumbum, Tashi Od Bar, ou « sanctuaire de la lumière brillante ».

En 1779, le roi Ladakhi Tsewang Namgyal fit don des terres de Lingshed et des villages environnants à Lobsang Gelek Yeshe Dragpa, la troisième incarnation de Ngari Rinpoche. En 1783, ce dernier créa le monastère de Rangdum sur la limite de la vallée de Karsha comme son siège ecclésiastique, auquel Lingshed est subordonné.

Visiter le monastère de Lingshed

Le monastère de Lingshed possède une architecture empreinte de charme. Implanté dans un endroit calme, au cœur des montagnes, ce complexe se présente comme une destination de choix pour se ressourcer à l’écart des tapages en ville. Le Gompa est surtout fréquenté par les habitants des villages de Lingshed, Skyumpata, Yulchung, Nyeraks, Dibling et Gongma. Il abrite environ 60 moines qui transmettent à leurs disciples une éducation moderne et la philosophie bouddhiste, accompagnée des cultes de prières.

Installé sur la route entre Zanskar et Lamayuru, le monastère de Lingshed comprend six sanctuaires, des cuisines et des entrepôts. À l’étage supérieur, un appartement, autrefois utilisé par Ngari Rinpoche, est occupé par les lamas de passage au gompa. Une grande salle de prière baptisée Dhoklang conserve les statues du Bouddha, Mahakala, Yamandhaka et d’autres divinités, ainsi que plus de 200 volumes de livres de Tangyur. Le monastère renferme également des temples, des stupas, des peintures murales et des manuscrits.

Outre les prières quotidiennes, plusieurs événements religieux sont organisés au Lingshed Gompa. Comptez entre autres le festival de lecture de livres de Kagyur et de Tangyur, qui se tient au mois de juin ou de juillet. À cette occasion, les moines lisent les manuscrits, en même temps que les villageois leur servent la nourriture et du thé.

Comment s’y rendre ?

Le Ladakh se situe à 434 km de Srinagar et à 494 km de Manali. L’aéroport le plus proche est celui de Leh. Des vols quotidiens vers Delhi et des vols hebdomadaires vers Srinagar et Jammu y sont disponibles.

Si vous optez pour le train, la gare la plus proche est la station de Jammu Tawi, implantée à 700 km du Ladakh. Celle-ci dispose d’une connectivité via le rail à Delhi, Kolkata et Mumbai. Sur place, vous pouvez louer un taxi ou embarquer dans un bus pour rejoindre le monastère de Lingshed.

5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968