Dharamkot

Dharamkot

Dharamkot, c’est une ville au charme pittoresque, le village Hippie de l’Himalaya. Elle attire particulièrement les amateurs de méditations, les bouddhistes, mais aussi les randonneurs invétérés. Pour votre prochain voyage en Inde, découvrez cette station de montagne qui respire un doux mélange de paix, de sérénité et d’énergie spirituelle.

Histoire de Dharamkot

Dharamkot et le bouddhisme, c’est une longue histoire. Au VIIe siècle, la ville possédait déjà une cinquantaine de monastères, avec plus de 2 000 moines pratiquants. À une époque, l’épanouissement de cette religion fut quelque peu entravé par l’avènement du brahmanisme et de l’islam en Inde.

En 1848, les Britanniques débarquèrent à Dharamkot et y installèrent une garnison. En 1850, le quartier de McLeod Ganj fut inauguré et commandé par le lieutenant-gouverneur du Penjab David McLeod.

En 1852, Dharamsala devint le chef-lieu du district de la vallée de Kangra. La région, y compris Dharamkot, devint un lieu de villégiature. En 1905, un grand tremblement de terre détruisit une grande partie des infrastructures de la ville et fit environ 20 000 morts.

Visiter Dharamkot

Située dans le district de Dharamshala dans l’Himachal Pradesh, Dharamkot est une destination privilégiée de tourisme en Inde. Ce village de yoga porte bien son surnom, car il vous plonge dans une ambiance de sérénité absolue. Vous verrez, les locaux sont en paix avec eux-mêmes et avec la nature.

À Dharamkot, toutes les personnes en quête d’un endroit calme pour méditer sont les bienvenus. Laissez-vous bercer par le doux chant des oiseaux, les caresses des brises matinales et le son des feuilles d’arbres. Une véritable parenthèse enchantée ! Propice à un pique-nique, la ville constitue un bon point d’arrêt pour se ressourcer lors d’un trek. Le parcours qui mène à la cité révèle toute la beauté de la nature indienne : belles cascades, rochers atypiques, etc.

Lors de votre passage à Dharamkot, faites un tour au mythique café « Trek and Dine », puis rendez-vous au nord de McLeod Ganj, à 3 km de l’institut de Mounaineering. Une fois sur place, admirez la vue sur la chaîne de Dhauladhar. Inscrivez-vous à des cours de méditation au sein du centre de recherche de Tushita. Les séances vous permettront de vous détendre et de vous ressourcer à l’écart du tapage citadin. Ou bien, gravissez la colline recouverte d’arbres pour rejoindre le petit temple de Galu Devi, à 2 100 m d’altitude. Vous aimerez sans doute le calme des lieux. Profitez de cette retraite pour contempler les maisons locales reliées entre elles par des chemins rocheux.

Climat à Dharamkot

La ville de Dharamkot hérite d’un climat de steppe avec une faible précipitation. Dans cette partie de l’Inde, le mois le plus chaud est juin. La saison froide bat son plein au courant du mois de janvier. Les collines sont recouvertes de neige à cette période.

Dharamkot peut se visiter à tout moment, mais la saison la plus propice au tourisme s’étend de septembre à juin. Les amateurs de trekking y viennent habituellement entre les mois de mars et de juin.

Comment s’y rendre ?

Arrivé à Pathankot en train, embarquez dans un taxi ou un bus local pour rejoindre Dharamkot. Depuis McLeod Ganj, il vous suffit de prendre un autorickshaw ou un bus direct pour parvenir dans la ville.

La gare la plus proche se trouve à Jalandhar.

Que faire ?

  • Gouter au gâteau Bhagsu

  • Grimpez au sommet de la colline Gallu pour admirer les drapeaux bouddhistes et les messages peints à la main sur le rocher

  • Visiter le College of Teacher Education Dharamsala HP INDIA

5 photos

Bonjour

Je suis Anukriti de "Active India Holidays". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
+91 11 2561 3968