Coimbatore - Guide Inde - Active India Holidays

Coimbatore

Quatrième métropole du sud de l’Inde, Coimbatore est à la fois un important foyer industriel et un axe de communication élargi. Située dans la partie ouest du Tamil Nadu, dans la zone sud du Karnataka, cette ville mélange tradition et modernité. Avec ses nombreux sites touristiques, c’est sûr, elle a de quoi vous dépayser !

Histoire de Coimbatore

Coimbatore loge dans une plaine entourée des Ghats occidentaux. Selon des contes tamouls du IIe siècle, cette région servait de lieu de passage entre tribus. La ville a aussi sa place dans la littérature Sangam, étant donné que plusieurs poèmes évoquent son nom.

Coimbatore entretenait des liens commerciaux avec les Romains, comme en témoignent les artefacts et les pièces de monnaie romaines découverts sur place. Située dans une ancienne zone gouvernée par la dynastie des Cholas, elle appartint au Royaume de Vijayanagara, avant que ce dernier ne soit divisé en plusieurs principautés autonomes au XVe siècle.

À la fin du XVIIIe siècle, Coimbatore tomba sous le contrôle d’Haidar Ali, puis de Tipû Sâhib  de l’État autonome de Mysore. En 1799, les Britanniques s’emparèrent de la ville. Après le déclin industriel du coton à Mumbai, Coimbatore commença son ascension dans l’univers du textile. Son essor lui a valu le surnom de « Manchester de l'Inde du Sud ». En 1804, la cité devint la capitale du district de Coimbatore. Plus tard en 1866, avec l’accord de son statut à la municipalité, Monsieur Robert Stanes fut élu président du conseil municipal de la ville.

En moins d’un siècle, Coimbatore perdit plusieurs milliers de ses habitants. Entre 1876 et 1878, la région connut une grande famine qui fit plus de 200 000 morts. Ensuite, au début du XXe siècle, elle fut envahie par la peste, causant le décès d’environ 20 000 personnes.

Le 14 février 1998 fut un jour tragique pour la ville de Coimbatore : un groupe d’islamistes radicaux bombarda une dizaine d’endroits, faisant plus de 58 morts et plusieurs centaines de blessés.

Visiter le Coimbatore

Coimbatore détient un riche patrimoine religieux. C’est au temple Eachanari Vinayagar que les dévots viennent adorer la première divinité hindoue. Ceux qui envisagent de démarrer un nouveau projet doivent demander la bénédiction du dieu Vinayagar sur place. La cérémonie des Pujas vous démontrera la vraie culture religieuse de la ville. Si vous cherchez un endroit calme pour vous ressourcer, descendez dans les eaux du fleuve grâce au ghât de la cité.

Le temple Dhyanalinga est aussi un must à voir. C’est un centre d’énergie pour la méditation. Le site permet à tout un chacun de participer à une expérience mystique pour atteindre un état profond de paix et de silence. Admirez les symboles des différentes religions et les bas reliefs sculptés sur le pilier colossal appelé Sarva Dharma Sthamba.

Pour enrichir vos connaissances, visitez le Gass Forest College Museum. Ouvert en 1902, ce musée présente une collection évolutive de plantes et d’animaux. Dans la partie « Fischer Herbarium », vous trouverez une sélection de plantes vivantes et séchées qui datent de plus d’un siècle. Le complexe abrite également un jardin botanique consacré à des variétés endémiques de la flore. Dans une autre salle ouverte au public, différentes espèces de bêtes sauvages empaillées, comme des gazelles, des ours et des léopards sont exposés. Une section est dédiée au monde des insectes, des reptiles et des oiseux. La cerise sur le gâteau ? La présence d’une pièce dédiée aux roches, au grand bonheur des géologues.

Pour vos après-midi de détente, organisez une sortie au parc aquatique Black Thunder. Cet espace met à votre disposition une cinquantaine de manèges et d’autres attractions, comme le Surf Hill. Le parc Kovai Kondattam vous réserve également un lot de divertissements : piscine à vagues, auto-tamponneuses, murs d’escalade…

Vous êtes un passionné d’automobile ? Faites un tour au musée G.D Naidu. Ce centre expose à la fois l’univers industriel et le domaine de la mécanique. Découvrez-y l’histoire des voitures, des mobylettes et tout ce qui s’en suit.

Aux alentours de la ville de Coimbatore, plusieurs temples méritent le coup d’œil. À 12 km de la gare, vous avez par exemple le temple Maruthamalai. Le temple Perur Pateeswarar s’adresse aux amateurs de sculptures.

Informations pratiques

Climat au Coimbatore

Coimbatore hérite d’un climat tropical humide et sec, agréable toute l’année. Avec l’existence du col de Palakkad à 25 km de la ville, la température y est toujours chaude, mais fraîche. Septembre constitue le mois le plus chaud. La période pluvieuse s’étend d’octobre à décembre.

Comment se rendre au Coimbatore ?

Vous pouvez monter à bord d’un avion et atterrir à l’aéroport situé à 10 km de la ville. Des taxis prépayés vous attendent sur place pour vous déposer à n’importe quel point de Coimbatore.

Si vous préférez les voyages en train, il existe trois itinéraires. Vous pouvez descendre à la gare de Podanur Junction ou à la station Coimbatore North Junction.

Coimbatore propose différents types de transport public : pousse-pousses, taxis et rickshaws.

Que faire au Coimbatore ?

  • Découvrir le temple Anjeneyar Kovil

  • Visiter le temple Dhyanalinga Yogic

  • Voir la grande statue d'Adiyogi Shiva, etc.

2 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Ravi Tickoo de "Active India Holidays". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
04 48 54 00 46