Parc National de Ranthambore

A 15 km de la ville de Sawai Madhopur, dans la région du Rajasthan, le Parc National de Ranthambore vous réserve une évasion au plus près de la nature lors de votre séjour en Inde. Au cœur de ce bout d’éden ponctué de falaises et de lacs se nichent une faune et une flore de caractère, faisant du domaine le parfait pied-à-terre pour observer la vie sauvage dans toute sa splendeur.

Histoire

S’étalant sur 282 km², le cœur du parc de Ranthambore fut jadis le terrain de chasse des maharajas de Jaipur. En 1970, le gouvernement indien décida d’y interdire la chasse aux félins, constatant la menace de disparition pesant sur les tigres. Trois ans plus tard, la zone devint l’un des premiers parcs aménagés dans le cadre du « Project Tiger ».

Entre 2002 et 2004, le braconnage y fit de nouveau des ravages. Une vingtaine de tigres furent capturés, puis abattus par des gangs professionnels. Une mise à jour du programme de protection se révéla urgent pour lutter contre cette activité hautement prohibée. De nouvelles mesures de sécurité, dont l’utilisation de caméras de surveillance, furent appliquées. Depuis, la situation s’est nettement améliorée. En 2017, la population du parc compte une soixantaine de tigres, dont 18 petits.

Au milieu de la forêt, le Fort de Ranthambore fut bâti au XVIIe siècle. Ce lieu chargé d’histoires incarne le symbole de la gloire et de la vaillance du roi Hammiradeva. L’édifice a été intégré au Patrimoine Mondial de l’Unesco en 2013, avec 5 autres forts du Rajasthan.

Aujourd'hui

Accessible au grand public, le Parc National Ranthambore s’est élargit petit à petit au fil des années. Le domaine couvre aujourd’hui 400 km² caractérisés par une végétation semi-désertique. L’arbre Dhok et le Banyan y sont particulièrement prépondérants, voisins d’une variété de fleurs. Le parc se divise en dix zones bien distinctes où s’adonner au safari.

Dans cet écrin de nature sauvage, vous aurez le privilège d’observer une multitude d’espèces animales, dont des tigres, des léopards, des ours, des sangliers sauvages, des hérissons, des cerfs, des civettes, des antilopes ainsi que différentes espèces de singe.

Sur les bords des sanctuaires Mansingh et Kaila Devi, désormais bordés par un bosquet, les félins profitent d’agréables zones ombragées où se prélasser en toute tranquillité. Les trois grands lacs, notamment le Padam Talab, le Milak Talab et le Raj Bagh Tahab servent d’abreuvoir aux animaux du parc.

Placé en hauteur, le Fort Ranthambore offre non seulement une vue plongeante sur les lacs et la forêt, mais constitue également le lieu idéal pour observer les vautours, les aigles, les cigognes et autres résidents du ciel. En tout, le parc de Ranthambore compte 250 espèces d’oiseaux.

Pour recevoir les touristes, de nombreux hôtels ont été aménagés au cœur du domaine.

Climat et accessibilité

Dans cette contrée du Rajasthan, la saison d’été se caractérise par des températures extrêmement élevées. L’hiver quant à elle se révèle particulièrement froid.

Le Parc National Ranthambore reçoit les touristes d’octobre à juin, bien que la période idéale pour y faire un tour soit les mois de décembre, avril et mars.

Comment s'y rendre

Par voie aérienne, l’aéroport le plus proche du parc de Ranthambore demeure celui de Sanganer à Jaipur, situé à 165 km. Il vous faudra ensuite compter trois heures et demie de route pour arriver au domaine.

Si vous prévoyez de venir en voiture, le trajet d'Agra à Ranthambore (280 km) vous prendra environ six heures. De New Delhi au parc via Jaipur, le temps de voyage dure approximativement huit heures.

Pour les adeptes de voyage en train, la ligne ferroviaire entre Delhi et Mumbai passe par Jaipur, puis par Sawai Madhopur, placé à une dizaine de kilomètres du parc. De la ville rose à Sawai Madhopur, le trajet se fait en deux heures et demie.

Comment se déplacer

Au Parc National de Ranthambore, l’exploration se fait généralement en jeep ou en fourgons « canter ». Accompagnés de guide, les visiteurs suivent des sentiers balisés afin de ne pas déranger les animaux. Par ailleurs, certains endroits, comme le Fort de Ranthambore, ne sont accessibles qu’à la marche. Ainsi, munissez-vous de chaussures de randonnée.

Parmi les services disponibles sur place, les promenades en bateau se révèlent incontournables. Laissez-vous séduire par une balade au cœur des lacs du parc afin d’observer de plus près les crocodiles, les cigognes et les félins s’abreuvant sur les rives des plans d’eau.

Que faire au Parc National de Ranthambore?

  • Louer une jeep et s’adonner au safari dans les dix zones accessibles du parc
  • S’adonner à la randonnée
  • Explorer les sentiers balisés pour découvrir la faune et la flore
  • Se rendre au Fort de Ranthambore pour observer les oiseaux
  • Profiter d’une balade en bateau dans les lacs du parc
  • Participer aux retraites de yoga organisées sur place, etc.
  • S’offrir un séjour de ressourcement au plus près de la nature dans les établissements hôteliers situés au cœur du parc, etc.