Pourquoi décider de voyager à vélo ?

Voyager à vélo, concept également connu sous le nom de cyclotourisme, consiste à partir à la découverte d’une région ou d’un pays à vélo (bicyclette, VTT, …). Remontant à la fin du XIXème siècle, le voyage à vélo a continué de se développer depuis et accueille de plus en plus de membres. Aujourd’hui, certains ont même décidé de se lancer dans un tour du monde à vélo !

En plus de promouvoir le tourisme durable, le cyclotourisme présente bien d’autres avantages que nous vous présenterons dans cet article. Il est désormais beaucoup plus simple d’organiser son voyage à vélo, notamment grâce au développement des infrastructures, en France et à l’étranger, mais également grâce aux agences de voyage qui proposent des circuits à vélo bien encadrés. En Inde, vous pouvez découvrir le Rajasthan ou encore le Kerala accompagné(e) de votre vélo !

 

Voyager à vélo : dans quel but ?

 

 

  • Le vélo, en plus d’être une activité relativement simple, est très bon pour la santé et pour le cœur.
  • A vélo, le rythme est assez lent (bien plus qu’en voiture ou en train), et vous pouvez découvrir et profiter tout au long de votre séjour de chacun des paysages par lesquels vous passez.
  • Ce type de voyage favorise les rencontres, notamment des locaux qui sont ravis d’accueillir des touristes promouvant ce type de voyage, ils seront aux petits soins pour vous.
  • Le vélo est très écologique et ne pollue pas, il contribue à la préservation de territoires uniques touchés par le tourisme de masse.
  • Voyager à vélo, c’est faire partie d’une communauté, les rencontres et entraides sont nombreuses et c’est toujours un plaisir de partager ses expériences.
  • Enfin, vous trouverez la satisfaction d’avoir repoussé vos limites et atteint votre but, surtout lors d’étapes difficiles qui demandent un peu plus de physique, et l’émerveillement devant les paysages qui s’offrent à vous sera bien plus fort.

 

 

Préparer son voyage à vélo : nos conseils

 

Cycliste qui nourrit des singes en Asie

 

  • Dans un premier temps, il faut acheter l’équipement nécessaire. Ces achats sont un véritable investissement car vous allez passer plusieurs semaines sur votre vélo, il faut donc choisir du matériel solide et compact. En plus du vélo, choisissez bien la selle, mais aussi les sacoches ainsi que tous les autres équipements qui vont seront nécessaires (kit réparation, …).
  • Choisissez la bonne période en fonction des pays, ni trop chaud, ni trop froid, et attention aux périodes de pluie ! Bien sûr, ce facteur est non prévisible mais regardez les habitudes météorologiques de la région que vous souhaitez visiter.
  • Choisissez bien votre itinéraire en avance, afin de savoir où allez, même en cas d’imprévu.
  • Consultez les cartes de dénivelés par avance, pour ne pas être surpris en arrivant sur place, car les montées peuvent être assez physiques avec le poids sur le vélo.
  • Renseignez-vous sur les conditions des routes et de la circulation. Dans certains pays comme l’Inde, la circulation est loin d’être la même qu’en Europe, et vous emprunterez surement beaucoup de chemins de terre qui ne sont pas forcément très lisses.
  • Adaptez votre rythme, ce n’est pas une course ! En général, vous pouvez prévoir entre 30 et 60 km quotidiens à parcourir, et les plus habitués peuvent même effectuer 100km par jour ! Mais prenez le temps de profiter du paysage sans trop vous fatiguer, et prévoyez des journées de repos dans la semaine.
  • Evaluez le budget en fonction de chaque pays. Le coût de la vie est nettement moins cher dans les pays d’Asie du Sud-Est qu’en Europe par exemple.
  • Prenez connaissance de l’accueil des touristes par les habitants. Certains locaux ne sont pas forcément très ouverts aux touristes et peuvent vous paraître assez froids, ou au contraire être un merveilleux souvenir de votre séjour !
  • Lisez des témoignages de personnes ayant déjà voyagé dans le pays, de préférence à vélo, afin de vous faire une petite idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre, même si l’expérience vécue ne sera définitivement pas la même.
  • Testez votre vélo avant de partir afin de ne pas avoir de mauvaise surprise sur place.
  • Téléchargez les applications nécessaires, comme WarmShowers, Google Maps, TrackMyTour, …
  • Apprenez les bases de la mécanique du vélo, cela vous évitera une grande perte de temps en cas de crevaison par exemple.
  • Soyez préparé(e) à l’imprévu ! En vélo, vous ne pourrez certainement pas suivre votre itinéraire à la lettre ! Vous serez dépendant(e) de beaucoup de facteurs imprévisibles, mais c’est ce qui fait tout le charme du cyclotourisme !

 

 

Comment s’organise le voyage à vélo ?

Camping au milieu des montagnes

 

  • Tout d’abord, prévoyez le nécessaire pour emballer et protéger votre vélo à l’aéroport. Il sera très certainement malmené lors du transport, alors protégez-le un maximum si vous ne voulez pas le retrouver totalement abimé ! Il existe de nombreux types de protections, simples comme très développées, à tout type de prix. Si vous ne souhaitez pas investir dans un sac spécial, vous pouvez retrouver des techniques bien pratiques pour l’emballage avec papier bulle et film plastique !

 

  • En ce qui concerne l’hébergement, vous disposez de plusieurs options :
    • chez l’habitant, c’est la meilleure façon de découvrir la culture locale et faire connaissance avec les habitants. Pour cela, vous pouvez utiliser des applications telles que WarmShowers ou bien directement sonner chez les gens.
    • En camping, mais cela nécessite quelques précautions, notamment dans les pays pauvres où le camping sauvage est très déconseillé (vols, agressions, …).
    • Dans les hôtels ou auberges, solution la plus tranquille et qui laisse son indépendance. Il faut cependant faire très attention aux affaires et éviter de les laisser sans surveillance ou à la vue de tout le monde.

 

  • Enfin, la nourriture est l’essence d’un voyage réussi avec le plein d’énergie. Ici, le régime alimentaire est au choix, et également selon votre budget. Bien sûr, si vous logez chez l’habitant, vous pourrez goûter la cuisine locale sans avoir à dépenser. Autrement, vous pouvez composer et cuisiner vous-même vos repas soit en achetant dans les supermarchés, soit en récoltant fruits et légumes que vous pouvez trouver. Dans ce cas, prévoyez le matériel nécessaire pour cuisiner, surtout si vous avez l’intention de vous installer en camping.

 

 

En famille, en couple ou en solitaire, le voyage à vélo est une expérience unique vous offrant le sentiment de liberté tant recherché. Ainsi, vous découvrez le monde tel qu’il est, et vous pouvez parfois même traverser des régions inaccessibles par tout autre moyen de transport. Envie de tenter l’expérience ? Découvrez nos circuits Cycling pour découvrir l’Inde sous un autre angle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *