Vêtements et costumes indiens

Les merveilles de l’Inde sont également visibles dans les différentes traditions vestimentaires. Bien que la mode occidentale tient une place de plus en plus  grande dans les zones urbaines et notamment chez les jeunes, les indiens ont a cœur de conserver leurs vêtements et costumes traditionnels.

Au cours de votre voyage en Inde, vous n’aurez aucun mal à découvrir les habits indiens tous très colorés. Pour vous aider à vous y retrouver, voici une petites listes des vêtements et costumes indiens.

Le Sari

Différents suivants les régions, les costumes indiquent l’appartenance ethnique ou religieuse. Le port du sari pour les hindoues frappe les occidentaux. Fièrement drapées dans ce vêtement coloré, les indiennes vaquent à leurs occupations quotidiennes avec une rare élégance.

Longue pièce de coton ou de soie (lors de cérémonies telles un mariage) mesurant de 5 à 10 mètres de long, elle s’enroule le plus souvent autour de la taille et de l’épaule gauche. Dessous, le choli simple boléro, laisse le ventre à découvert et un jupon complète la tenue. Le sari couvre même les pieds.

Deux cérémonies hindoues imposent leur couleur : le blanc lors d’un deuil. Le rouge lors du mariage.

Le kurta et le dhoti

Si les indiennes portent toujours le sari au quotidien, seuls les hindous orthodoxes ou les villageois s’habillent couramment avec la kurta et le dhoti. Vous avez certainement vu des images de Gandhi ainsi vêtu. La kurta, chemise ample en coton blanc habille le buste. Le dhoti, également en coton blanc, passe entre les jambes et enveloppe la taille.

Chez les musulmans, le vêtement traditionnel pour la femme se constitue d’une tunique ample et droite, portée sur un pantalon étroit ou bouffant suivant la région. Dans les familles plus orthodoxes les femmes portent la burqa, long voile noir dissimulant tout ou partie du visage.

Les hommes portent la kurta-pyjama, tunique en coton ou en soie (lors de cérémonies), tombant sur un pantalon très ample. À la taille, avant de serrer la ceinture, il ne mesure pas loin d’un mètre de large.

Dans les grands centres urbains, à l’inverse des femmes, les hommes délaissent totalement ces vêtements traditionnels au profit du très occidental complet veston.

Bijoux indiens

Les indiennes adorent les bijoux. Lourdes parures en or ou en argent, serties de pierres précieuses et semi-précieuses encerclent bras et cous, pendent aux oreilles et tintinnabulent aux chevilles.

En complément du sari, les indiennes portent au front le tika. Marque de couleur apposée sur le front, symbole religieux par excellence (l’œil de la connaissance), il indique également le statut matrimonial. Rouge pour les femmes mariées, noir pour les célibataires. La mode tend cependant vers des pastilles diversement colorées, pour s’harmoniser avec la teinte des saris.