Les parcs nationaux en Inde

L’Inde compte plus de 100 parcs nationaux. Antilopes,  cerfs, daims, singes, éléphants, buffles, rhinocéros et bien sûr tigres du Bengale s’y ébattent en toute tranquillité. Ne vous attendez cependant pas au spectacle étonnant des parcs africains aux troupeaux innombrables. Démographie élevée, culture sur brûlis, chasse extensive… le XIXème siècle et la première moitié du XXème siècle ont vu la faune sauvage diminuer drastiquement.

L’Inde moderne, consciente de la valeur de cette faune a pris de bonnes mesures pour la préserver. Voici la liste de ce que nous considérons comme les meilleurs parcs nationaux indiens :

Corbett (Uttarakhand) : le plus ancien, fondé en 1936. Situé à mi-parcours entre Delhi et l’Himalaya du Garwhal. Compter sept heures de route depuis Delhi.

Ranthambore (Rajasthan) : le plus accessible au départ de Delhi. Paysages splendides et faune variée. Observations régulières du tigre.

Bandhavgarh (Madhya Pradesh) : réputé pour sa forte concentration de tigres. A 8 heures de route au sud de Varanasi (Benares). Accès compliqué, mais « le jeu en vaut la chandelle ».

Kanha (Madhya Pradesh) : paysages immortalisés par Rudyard Kipling dans « Le livre de la jungle »

Kaziranga (Assam) : sur les rives du Brahmapoutre. Important contingent de rhinocéros uni-corne.

Quand visiter les parcs indiens

Période idéale de mars à mai (saison sèche). Les animaux se concentrent autour des rares points d’eau. Les herbes, moins hautes, les dissimulent moins facilement.

Le Tigre royal du Bengale

En 1900 : 40 à 50 000 tigres indiens parcouraient l’Inde. Aujourd’hui on en recense à peine 2000, le nombre diminue toujours et il est inscrit sur la longue liste rouge des espèces menacées d’extinction.

Ses mœurs le rendent difficile à observer : animal nocturne et solitaire par excellence, chaque individu mâle couvre un territoire d’au moins 100 km2. Il n’aime pas partager son domaine avec d’autres animaux. Pour décourager les intrus, tous les tigres marquent leur territoire en urinant des sécrétions très fortes qui signalent leur présence.

Carte de répartition des parcs indiens :

national parks

Source : http://www.mapsofindia.com/maps/wildlife/nationalpark-india.htm